27 février – 100 mètres au dessus du sol

Cet après-midi, nous sommes montés sur un rooftop, ces toits plats changés en terrasse qui se trouvent au sommet des immeubles. La vue est époustouflante… nous sommes au 35ème étage et on peut observer le centre-ville à 365 degrés, de la baie Victoria au Peak.

Nous nous penchons pour admirer le panorama, regarder les immeubles situés en dessous, les gens qui jouent au basket, les arbres et les rues animées. Mais au moment où l’on commence à observer la vie qui se déroule sous nos pieds, nous sommes tous pris d’un vertige monstrueux. Lire la suite

22 février – Le plaisir d’aérer

Entre décembre et février, chaque matin, j’en profite pour ouvrir grand les fenêtres de notre appartement et laisser circuler l’air. C’est si agréable. On a l’impression que tout l’appartement sent le frais.

J’en profite… puisque bientôt, on ne pourra plus le faire. L’humidité montera progressivement. Entre mars et avril, elle devrait atteindre 85%. Puis, en été… cela montera encore pour parfois nous assommer avec des taux à 90-95%. Ambiance hammam garantie… Il deviendra alors essentiel d’utiliser la clim et/ou le déshumidificateur pour éviter que tout ne moisisse (comme ma jolie boîte en rafia que j’avais ramenée du Sénégal, ou comme mes boucles d’oreilles en bois, qui sont toutes devenues vertes l’été dernier).

Lorsque j’étais en Suisse, je ne me rendais pas compte du bonheur quotidien de pouvoir aérer sa maison.

19 février – Réouverture et postures

Depuis hier, les mesures ont été relâchées. Il faut dire que depuis plusieurs jours, le nombre de cas a baissé et nous en avons moins de 10 par jour. De ce fait, depuis le jeudi 18, les restaurants peuvent rouvrir jusqu’à 22 heures, avec un nombre de convives de 4 par tables, suivis par les salles de sport, cinémas et salons de massage ! Les écoles suivront dès lundi (après les vacances du Nouvel An Chinois).

Après plusieurs semaines, même plusieurs mois,  où tout était plus ou moins fermé et où nous ne pouvions pas nous réunir à plus de 2… nous sommes super contents ! Lire la suite

18 février – un monde de contrastes

Chaque matin, quand je vais au travail, je traverse le marché. J’avoue que j’adore ! Je sors de mon immeuble, zigzague entre les passants, passe près du petit café qui sert des déjeuners à même la rue et je me faufile dans les ruelles qui contiennent le wet market, ou marché humide. Le marché porte d’ailleurs bien son nom : tout ruisselle. Les étals de légumes, de poissons, de viandes sont nettoyés à grande eau et le sol est trempé.

Je passe devant les stands de légumes… Bok choy, pak choy, longues aubergines roses ou radis géants, énormes racines de gingembres ou lotus coupés en rondelles… Je regarde les tas de fruits connus et mystérieux : dragon fruits, oranges de Taiwan, mangues, Longan ou pommes custardes … Lire la suite