C’est du chinois #3 – L’écriture

Parce que c’est beau (et que je suis un peu folle)… j’ai décidé de me lancer dans l’apprentissage de l’écriture chinoise ! Depuis deux mois, j’essaye donc – avec, en toute honnêteté, un succès relativement mitigé – d’apprendre à lire et à écrire le chinois !

Mais alors, comment ça marche, cette écriture chinoise ? Parce que moi, jusqu’à présent, j’ai été habituée aux langues avec un alphabet… une vingtaine de symbole dont chacun signifie un son particulier. Je ne dis pas que c’est facile, mais c’est logique… et quand on se rappelle d’un son, on peut prononcer le mot – même si on ne le comprend pas.

Le chinois, lui, ne fonctionne PAS DU TOUT comme ça ! Voici un petit point sur les choses qui changent par rapport à notre cher alphabet latin. Lire la suite

What’s your name?

J’ai un nom chinois ! 😊

Pendant mon cours de cantonais, mon professeur m’a donné un nom chinois ! En se basant sur la sonorité de mon prénom (Karine – prononcé à la française, et non à l’anglaise), il a réfléchi, recherché, puis décidé que mon nom chinois serait Ka Wan Lei, ce qui littéralement signifie Cloud Lady ! J’étais trop contente! C’est joli, poétique et ça me rappelle le temps où – à l’école – l’annotation principale de mon carnet était : Karine est dans les nuages! Bref, le prof n’aurait pas pu mieux tomber !

Il faut savoir qu’en Chine, ce n’est pas aussi simple qu’en Europe concernant les prénoms. Si, chez nous, les parents nous choisissent un prénom que nous garderons toute notre vie, couplé à notre nom de famille qui se passe de générations en générations, ce n’est pas pareil de l’autre côté du globe ! Ici, non seulement, ils ont leur nom chinois (incluant un prénom et un nom de famille, qui en général a une très jolie signification), et ils ont un nom occidental, qu’ils se choisissent eux-mêmes et qu’ils peuvent changer à gogo.

Nous avons par exemple rencontré des Pearl, Rainbow, Rain, Purple, Kéké, Gigi, Bon ou encore Flower ! C’est parfois très surprenant, surtout dans le monde professionnel !

Mais voici l’explication en détail :

Lire la suite

Cap sur Guilin

Lundi dernier, c’était l’anniversaire du Bouddha. Lequel? Je n’en ai aucune idée mais pour l’occasion, les Hongkongais profitaient d’un jour férié ! Nous avons donc décidé de partir explorer la Chine, ou plutôt une minuscule partie de celle-ci, le pays étant si grand ! Cap donc sur Guilin dans un premier temps !

Lire la suite

Compter avec les mains

Pendant les vacances de Pâques, j’ai eu la chance de visiter Taipei ! Pendant notre séjour, ne parlant pas mandarin, il a fallu communiquer par d’autres biais avec les habitants. Arrivant dans un restaurant, j’ai voulu donc indiquer que nous étions trois. Sans réfléchir, je fais le chiffre 3 avec les doigts, cette manière de faire que j’ai toujours connue! La serveuse m’a alors regardé bizarrement… Lire la suite