07 mai – Expérience culinaire – Pepino pepino!

En passant au marché, je suis tombée sur un fruit hyper étrange que je n’avais jamais vu auparavant. Le fruit, de la taille d’une grosse patate, est blanc strié de violet…

Ni une ni deux, j’ai décidé d’en acheter une barquette pour en savoir plus… puis j’ai cherché et j’ai appris qu’il s’agissait d’un fruit, appelé le pepino… alias poire-melon.

Et son nom ne ment pas. Cela a effectivement un goût se situant à mi-chemin entre un melon et une poire croquante, bien que très peu sucré… Je le trouve trop dur pour en raffoler — à voir si cela change en mûrissant… Mais, dans tous les cas, c’est un fruit intéressant et très rafraîchissant.

Originaire d’Amérique du Sud, ce fruit vient de Colombie, du Pérou et du Chili… avant d’être ramené en Europe par les Espagnols pendant la période des grandes découvertes. Les Espagnols l’emmenèrent ensuite en Nouvelle-Zélande et en Indonésie au 19e siècle. Et voilà comment un pepino chinois a fini sur les étals de mon petit marché. Un long voyage historique…

06 mai – Marché ou fiente de poulet?

William Moreland – Unsplash

Hier soir, Nicolas et moi sautons dans un taxi. Comme toujours, je parle en cantonais. C’est une habitude que j’ai prise pour progresser et qui – chaque jour me permet d’apprendre quelque chose…

Bref, je dis donc au monsieur :

« Ley hou, ngo seung yiu heuih Sheung Wan gai si, mgoi ! » / « Bonjour, je voudrais aller au marché de Sheung Wan, s’il vous plaît. »

Il se retourne… me regarde… et se met à rire comme un dingue, avant de me redemander où je souhaite aller. Je répète toujours en cantonais – je suis persévérante… et il rit, rit, rit.

Lire la suite

05 mai – Les magasins éphémères

Lorsqu’on réside à Hong Kong, où 8 millions de gens vivent sur un territoire faisant 1,110 km2 au total, aucun espace n’est laissé de côté.

En rentrant chez moi, entre un traiteur qui vend de la viande fumée et un magasin d’électronique se cache un petit recoin, de la taille d’un mouchoir de poche, tout de béton, à l’air libre… Et là, chaque semaine, entre les fumets de la rue et les klaxons, des vendeurs ambulants défilent. Ils installent une petite table de fortune et dans le creux du mur, micro contre la bouche, tentent de vendre divers objets aux passants qui trottinent.

Lire la suite

04 mai – De main à main

Le marché de la deuxième main n’a pas de soucis à se faire à Hong Kong. Tout se vend, se revend, se rachète. Donner une deuxième vie à ses objets est monnaie courante.

De manière surprenante, les prêteurs sur gage sont encore très présents et ancrés dans la ville. En parallèle de nombreux magasins spécialisés reprennent appareils photos de 2e main, téléphones, jouets, vêtements, meubles ou matériel audio…

Lire la suite

03 mai – Effets secondaires

Il est lundi. Après avoir eu l’impression de passer deux jours dans le bac d’une machine à laver, nous reprenons pied dans la vie réelle. Nous avons reçu notre deuxième dose vendredi… et avons subi de plein fouet la salve des effets secondaires listés. Mal au bras au point de ne plus pouvoir le lever, grosse fatigue, maux de tête, grand froid et sensation d’être enroulée dans un grand coton…

Lire la suite