10 juin – test PCR et chatouillage de narines

Le compte à rebours a commencé. Demain soir, je rentre en Suisse pour quelques semaines. Nicolas me rejoindra d’ici fin juin. Nous sommes chanceux.

Mais qui dit retour dit logistique… Au programme, nous devons en effet :

  • avoir fait d’un test PCR moins de 72 h avant le vol – j’y suis allée ce matin. Ce n’était pas super agréable mais il va falloir s’y habituer, ce n’est que le premier d’une longue série ;
  • avoir rempli une déclaration de voyage ;
  • préparer nos documents de vaccination ;
  • et préparer les valises pour le voyage et pour la quarantaine qui suivra.

Mais ce n’est pas tout. Nous devons encore préparer le retour à Hong Kong.

Lire la suite

07 juin – Un passage au Che Kung Temple

Il est dimanche. Au réveil on décide d’aller voir un temple qu’on ne connaît pas encore, le Che Kung Temple, situé proche de Sha Tin.

On saute dans un bus… et 45 minutes plus tard, nous voilà dans la banlieue de Sha Tin, longeant une piste cyclable qui mène jusqu’au sanctuaire. Un jeune garçon fait du vélo, va et vient, agite la main en passant vers nous, nous crie un bonjour avant de s’en aller et de revenir !

Lire la suite

04 juin – Petit tour en métro

Le métro hongkongais est extrêmement bien organisé. Appelé MTR (alias Mass Transit Railway), ses premières rames datent de 1979… et c’est vraiment LE moyen de transport le plus pratique à Hong Kong.  

Composé de onze lignes qui sillonnent la quasi-totalité du territoire hongkongais, il nous permet de rejoindre toutes les villes, les quartiers en quelques minutes. Pour y accéder, rien de plus simple. On scanne notre carte Octopus (qui permet de se déplacer, mais aussi de payer dans certains magasins !)… et c’est parti pour le voyage.

Lire la suite

02 juin – Les lunch set

Il est midi et demi. Je viens de finir de travailler et je vais aller manger quelque part. Manger dehors fait partie de l’ADN des Hongkongais. Il faut dire qu’avec les minuscules appartements dont la ville est composée, il est courant de manger à l’extérieur ou de prendre son repas à l’emporter.

De ce fait, les restaurants ne manquent pas… et si l’on croit les statistiques, Hong Kong, avec ses 15’000 restaurants serait la ville possédant l’une des plus fortes densités de restaurants au monde… A midi, j’ai donc le choix. Hongkongais, chinois, indien, thaï, vietnamien, japonais, français, italien ou même grec, la sélection est large.

Lire la suite