04 mai – De main à main

Le marché de la deuxième main n’a pas de soucis à se faire à Hong Kong. Tout se vend, se revend, se rachète. Donner une deuxième vie à ses objets est monnaie courante.

De manière surprenante, les prêteurs sur gage sont encore très présents et ancrés dans la ville. En parallèle de nombreux magasins spécialisés reprennent appareils photos de 2e main, téléphones, jouets, vêtements, meubles ou matériel audio…

Lire la suite

01 mai – Pistache nous a rendu visite

Ce soir, Pistache nous a rendu visite. Cela faisait longtemps.

Pistache, c’est notre gecko d’appartement. Il vit dans notre immeuble et se promène parfois sur nos murs… se baigne dans l’évier et vient grignoter quelques insectes qui passent ça et là.

Si la première fois j’ai vraiment sursauté en le voyant – il fait bien 7-8 centimètres de long, a des pattes avec des doigts et de grands yeux – on l’aime bien désormais ! Il est discret et nocturne! C’est un anti-insecte trop chou…

Lui par contre n’est jamais très content de nous apercevoir et part rapidement se cacher quand nous arrivons !

Pistache, quand il était encore petit…

29 avril – Les bulles…

À partir d’aujourd’hui, Hong Kong mettra en place une bulle vaccinale. En gros, les établissements qui étaient fermés jusqu’alors (bars, salles de mah-jong, karaoké et j’en passe…) pourront rouvrir pour les clients ayant été vaccinés.

Le système est assez compliqué et fonctionne avec des codes (A, B, C, D…). Je vous décrirais bien ces divers codes, mais je ne suis pas sûre d’avoir tout compris. Ce que je sais, c’est que pour que cela fonctionne, nous allons devoir télécharger une application avec un code couleur qui indique si nous sommes vaccinés ou non…

Lire la suite

23 avril – Calligraphie

En gros, ça dit : Hong Kong (rien à voir avec la suite) ; Merci de m’avoir invitée à l’opéra cantonais.

Ce matin, pendant mon cours de cantonais, mon professeur m’a fait faire de la calligraphie. Je voulais remercier la tante de mon amie qui m’avait invitée à l’opéra cantonais et c’était donc l’occasion idéale de mettre en pratique mes balbutiements en écriture chinoise.

Pour ce faire, mon prof avait préparé le matériel nécessaire. Un stylo ne suffit en effet pas pour faire de la vraie calligraphie.

Il avait donc préparé pour l’occasion un petit bol pour l’encre de Chine (en bouteille), un pinceau, un pose-pinceau, des feuilles spéciales, à base de riz (qui n’absorbent pas l’encre) et un sous-main en tissu, ressemblant à un tapis de carte mais avec des carrés pour aider à tracer les caractères de la bonne manière.

Lire la suite

22 avril – Culottes au vent

Linge qui sèche à Hong Kong – Photo@nyoakim

De ma fenêtre ou en levant le nez en me baladant, j’admire régulièrement les vêtements qui sèchent le long des fenêtres ou sur les rebords des rooftops.

Si j’ai un petit faible pour la méthode traditionnelle hongkongaise de suspension des vêtements, où l’on plante un long bâton de bambou au travers des manches et des pantalons, sont également présents les sèches-linges classiques ou les fils à l’italienne qui décorent le long des parois.

De mon côté, je n’ose pas faire sécher mon linge sur mon micro-balcon. Pourtant, il est tout équipé puisqu’une barre pour suspendre les cintres – et qui ressemble à une barre de rideau de douche – est incrustée dans le béton.

Mais premièrement, en Suisse, c’est illégal de suspendre son linge aux yeux de tous. C’est même écrit dans la loi! Ce n’est donc pas un réflexe me concernant… et puis… j’ai une deuxième crainte : avec le vent, comment s’assurer que mes culottes ne finiront pas sur la rue? De mon 22e étage, comment faire pour éviter que mes robes et mes t-shirts ne finissent pas aux 4 coins de Wan Chai portés par les courants?

Bref, peu importe. J’adore lever le nez au ciel et regarder les vêtements qui sèchent. Mon côté voyeuriste aime en apprendre un peu plus sur mes voisins en regardant la gigoteuse du petit-dernier, la nuisette de la voisine ou les pantalons de sport de l’homme du 12e…

Le charme incontestable du linge séchant, dans une jolie ruelle de Shanghai