20 août – Un entracte olé olé

Ce soir, nous sommes allés manger avec un couple d’amis.

Alors que je leur explique comment j’ai fait pour aller à l’opéra cantonais et comprendre l’intrigue sans sous titres… un silence s’abat sur notre petit groupe suivi par un immense éclat de rires.

Au lieu de dire :

– During the intermission, I read a summary of the upcoming act… and ask my friends details about it. (Ce qui signifie : Durant l’entracte, j’ai lu un résumé de l’acte à venir… et j’ai demandé des précisions à ma copine le concernant).

J’ai dit :

– During the intercourse, I read a summary of the upcoming act… and ask my friends details about it.

Intercourse signifie « rapport sexuel » en anglais…

La solitude de ceux qui ne parlent pas leur langue maternelle !

15 août – Des mots pleins de possible

Si j’essaye d’apprendre à lire le chinois, je suis bien loin de pouvoir comprendre quoi que ce soit.

Cet après-midi, Nicolas et moi passons à la librairie. Environ 15% des bouquins disponibles sont en anglais, tandis que 85% des rayonnages nous sont totalement hors de portée. Du coup, j’erre dans les rayons et j’essaie de comprendre de quoi il en retourne de par la couverture.

Parfois c’est évident. Parfois… pas du tout. Et mon imagination comble alors les manques, créant des scénarios absurdes et très marrants.

Un petit aperçu en images de quelques couvertures bien mystérieuses!

24 juillet – Les petites joies du samedi

Le samedi, on ne travaille pas et, logiquement, le temps passe plus lentement. Mais ce n’est pas pour autant que l’on s’ennuie. Après notre test PCR du matin – joie bonheur que de commencer la journée avec un coton tige dans chaque narine et dans la gorge… plusieurs petites choses nous mettent du baume au cœur !

Voici donc la liste de nos petits plaisirs de la journée :

Lire la suite

19 juillet – Voyage pour Hong Kong sous Covid

Comme vous le savez, nous sommes rentrés hier à Hong Kong. Le vol s’est bien passé, même si voyager en 2021 signifie devoir perdre un temps fou à l’aéroport. Mauvaise pioche pour les retardataires.

Lors de l’enregistrement de nos bagages, l’employé a pris au moins une bonne trentaine de minutes pour vérifier nos visas, nos documents, nos vaccins… afin de s’assurer que nous étions habilités à monter dans l’avion. C’était la première d’une longue série de vérification. Test PCR négatif, preuve que le test a été effectué dans un labo reconnu par le gouvernement hongkongais, preuve de vaccination, réservation d’hôtel pour la quarantaine, visa, formulaires d’entrée… nous ressortions en boucle les mêmes papiers, certificats et preuves en tous genres.

J’avais avec moi ma petite valise, ma pochette contenant passeports et compagnie et un tableau reçu par ma talentueuse amie Myriam, ce qui ne facilitait pas les sorties de documents.

Lire la suite

18 juillet – Voilà, c’est fini!

« Voilàààà, c’est fini… » aurait chanté Jean-Louis Aubert! Eh oui, après notre parenthèse helvétique, nous revoilà à Hong Kong. Avec la quarantaine, la paperasse et le manque de perspectives quant à un éventuel retour, on doit admettre que le cœur n’y est pas vraiment.

Mais pour se consoler on repense aux merveilleuses vacances que l’on a passées. Alors MERCI la famille, du fond du cœur… MERCI les filleuls, les amis, les proches pour les magnifiques moments.

Lire la suite