13 mai – Loin des yeux, bien au chaud dans mon coeur

Il est 18h. Je reçois un appel via Skype de ma filleule adorée, son frère et ses parents. Aujourd’hui est un jour férié en Suisse et j’ai donc le bonheur de partager un petit moment de leur matinée avec eux, par écran interposé !

Les contacts sur Skype sont réguliers mais parfois laborieux. Ma filleule avait quelques mois quand nous nous sommes expatriés. Si aujourd’hui elle a 3 ans et son frère 5… ils n’ont pas l’habitude des longs échanges téléphoniques… et ils s’ennuient rapidement. (Et j’en suis rassurée, ils ne sont pas des fanas des écrans et c’est tant mieux!)

Lire la suite

12 mai – Virelangue

Aujourd’hui, je vais vous parler de virelangue… Attention, qu’on se le dise, je ne parle pas du langage serpent, le Fourchelangue, que parle Harry Potter sans le savoir… mais bel et bien de quelque chose de concret : les phrases difficiles à prononcer énoncées rapidement.

Dans le dico, le virelangue est défini comme tel : « Groupe de mots difficiles à articuler, assemblés dans un but ludique ou pour servir d’exercice d’élocution : Exemple: « Il reste treize fraises fraîches. ». »

Aujourd’hui, je mange avec mon amie Season, avec qui on fait des échanges français-cantonais. Pendant le repas, celle-ci peine à prononcer le mot « chou »… et de fil en aiguille, je lui parle des chaussettes de l’archiduchesse.

Lire la suite

11 mai – Il fait chaud

Aujourd’hui, la chaleur est intense. Il fait 32 degrés… avec une humidité qui nous terrasse au sol. Chaque mouvement, chaque déplacement nous fait transpirer.

Les masques et les t-shirts sont teintés de sueur. J’en viens à frôler les murs quand je marche… pas pour trouver de l’ombre, mais pour me faire frapper par la climatisation qui s’échappe des boutiques.

Lire la suite

10 mai – Le plaisir de l’attente

Hier, vers 11h50, nous faisions la queue pour avoir une place dans un petit resto de dim sum avec ma copine Kelly. Le lieu était fréquenté. Il s’agissait du resto à une étoile Michelin le moins cher de Hong Kong (le Tim Ho Wan, pour les curieux…), où l’on s’en sort pour 15-20 CHF par tête pour un repas de dim-sum gargantuesque. La foule s’était passé le mot et les gourmands s’agglutinaient devant l’échoppe.

Cela valait la peine d’attendre. De gauche à droite : ha gaou, congee, riz gluant dans une feuille de lotus, dumplings aux arachides, etc.

Faire la queue devant les restaurants est la norme ici. Quand on veut manger quelque part, on ne s’embarrasse pas de fioritures… On va voir si c’est fréquenté, et si ça l’est, on patiente, en file sur le trottoir.

Lire la suite

07 mai – Expérience culinaire – Pepino pepino!

En passant au marché, je suis tombée sur un fruit hyper étrange que je n’avais jamais vu auparavant. Le fruit, de la taille d’une grosse patate, est blanc strié de violet…

Ni une ni deux, j’ai décidé d’en acheter une barquette pour en savoir plus… puis j’ai cherché et j’ai appris qu’il s’agissait d’un fruit, appelé le pepino… alias poire-melon.

Et son nom ne ment pas. Cela a effectivement un goût se situant à mi-chemin entre un melon et une poire croquante, bien que très peu sucré… Je le trouve trop dur pour en raffoler — à voir si cela change en mûrissant… Mais, dans tous les cas, c’est un fruit intéressant et très rafraîchissant.

Originaire d’Amérique du Sud, ce fruit vient de Colombie, du Pérou et du Chili… avant d’être ramené en Europe par les Espagnols pendant la période des grandes découvertes. Les Espagnols l’emmenèrent ensuite en Nouvelle-Zélande et en Indonésie au 19e siècle. Et voilà comment un pepino chinois a fini sur les étals de mon petit marché. Un long voyage historique…