Histoires expatriées #7  – L’humour, ou le mau4 lei4 tau4

Cet article (qui est mon 100e article!) participe au RDV #histoiresexpatriées organisé par le blog l’Occhio di Lucie

Ce mois-ci, dans le cadre du rendez-vous des histoires expatriées, l’auteure du blog 3 kleine Grenouilles, qui vit en Allemagne, nous a proposé le thème de l’humour !

Haaa, l’humour ! Thème complexe, puisque cela dépend du pays… et même au-delà de ça, de la langue (il suffit de regarder une publicité suisse allemande pour se rendre compte qu’on a pas le même humour d’un coin de pays à l’autre).

Et alors à Hong Kong ? Comment est l’humour ? Hé bien tout d’abord, je tiens à dire que les gens sont drôles ! Un brin moqueur ! Ils adorent les jeux de mots qui sont impossibles à comprendre sans lire les idéogrammes… ils jouent sur les tons… sur les caractères et les strokes… et c’est souvent vraiment difficile à saisir !

Mon ami Jason m’a fait découvrir quelques humoristes, comme Dayo Wong, mais… entre le manque de sous-titres et de références communes, c’est parfois tout une histoire !

Mais je vais vous parler d’un style d’humour tout à fait hongkongais : le mou4 lei4 tau4, ce qui signifie en gros, l’humour absurde ! Littéralement, cela signifie : ça ne veut rien dire ! et c’est un humour décalé très utilisé dans le cinéma hongkongais !

En gros, on place des éléments absurdes, ou on dit des phrases totalement hors contexte dans un moment dramatique… et le tour est joué ! Cela devient drôle !

Le mou4 lei4 tau4 serait apparu dans le cinéma hongkongais aux alentours des années 70… avec les films des frères Hui. On peut en voir également dans certains films de Jackie Chan… mais l’acteur le plus prolifique en terme de mau4 lei4 tau4 reste l’acteur Stephen Chow !

Et voici un petit exemple visuel pour vous aider à comprendre :

Il y a notamment un exemple culte de mau4 lei4 tau4 : la réplique culte : 坐低飲啖茶,食個包 (Chor dai yum daam cha, sik gor bau) qui signifie « Assieds-toi, prends une gorgée de thé et un bun »… prononcée par Stephen Chow dans la série The Final Combat dans une situation inappropriée est un classique du genre.

J’avoue que j’aime bien ce type d’humour. Etant plutôt fan des pièces du type La cantatrice chauve, placer des éléments sans queue ni tête dans une œuvre me plaît bien !

Mais… en parlant un cantonais basique… cela reste malgré tout quelque chose de très difficile à appréhender et je me rends compte que si parfois, mes amis Hongkongais et moi rions ensemble, ce n’est pas forcément pour la même chose !

Cet article participe au rendez-vous #histoireexpatriées créé par le blog L’occhio de Lucie. Ce rendez-vous mensuel réunit des blogueurs expatriés à travers le monde autour d’un thème et nous permet de connaître la vie de différents pays !

Les autres participants :

5 réflexions au sujet de « Histoires expatriées #7  – L’humour, ou le mau4 lei4 tau4 »

  1. Ping : Histoires expatriées #7  – L’humour, ou le mau4 lei4 tau4

  2. Ping : #Histoires expatriées – De l’humour au Vietnam – Les Voyages de Camille

  3. J’imagine que comprendre un jeu de mots en cantonais est particulièrement difficile. Je ne connais pas du tout le cinéma hongkongais ni non plus son goût pour l’absurde, c’était vraiment intéressant d’en apprendre davantage.

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : L'humour à l'allemande (RV Histoires expatriées) - 3 kleine grenouilles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.