Un premier août un peu spécial

Aujourd’hui, c’est le premier août!

Je souhaite donc une belle fête nationale à tous mes lecteurs suisses, où qu’ils se trouvent (et joyeux anni à ma copine F. par la même occasion)!

Bon déjà… aujourd’hui, nous sommes en T3 (alerte typhon niveau 3). Une dépression tropicale passe sur Hainan et de ce fait, des trombes d’eau et des rafales de vent à 80 kilomètres heures s’abattent sur la ville. De plus, avec la troisième vague de la Covid qui frappe Hong Kong et les dernières mesures prises par le gouvernement, nous resterons donc à la maison et nous fêterons donc le premier août  de manière plus discrète…

En effet, depuis quelques temps, nous avons une reprise des cas. On ne sait pas trop comment c’est arrivé, mais voilà quelques semaines que nous comptabilisons chaque jour une centaine de nouveaux cas.

Bien qu’une centaine de cas reste relativement peu (c’est d’ailleurs le nombre de cas que la Suisse comptabilise chaque jour et ça ne semble affoler personne), la situation est prise en main de manière drastique : les lieux de loisirs (bars, karaokés, disco, etc.) sont fermés, les piscines et les plages idem – avec des patrouilles qui vérifient et qui collent des amendes aux resquilleurs… les restaurants ne peuvent accueillir des clients que sur le temps de midi, à raison de 2 clients par table et à 50% de leur capacité, le travail de la maison est fortement encouragé. Nous n’avons plus le droit de nous retrouver à plus de 2 dans les espaces publics comme privés (sauf dans le cas des membres d’une famille vivant ensemble), et le port du masque est désormais obligatoire partout, intérieur comme extérieur et ceci, même si vous faites du sport. Avec des températures se situant autour des 35 degrés et une humidité relativement élevée, je vous laisse imaginer le petit bonheur que nous éprouvons donc.

Mais c’est quand même le premier août… et en tant que Suissesse de l’étranger, mon patriotisme souhaite quand même marquer le coup. Ce matin, j’ai donc commencé la journée en mangeant une tartine de Cenovis. Nous avons ensuite écouté une playlist des chansons cultes du Montreux Jazz… (on aurait pu écouter du Yodel mais il ne faut pas pousser non plus… ;-)) et ce soir, nous mangerons sûrement un plat suisse!

La tomme du Moléson à 20CHF au supermarché d'expat de la ville

La tomme du Moléson à 20CHF au supermarché d’expat de la ville

Et pour la forme, voici une petite liste vous expliquant ce que ça fait d’être Suisse à l’étranger (selon moi)!

Tout d’abord, je me sens plus Suisse depuis que j’ai quitté la Suisse. Ici, où qu’on se rende, peu importe à qui l’on parle, la question arrive toujours : Tu viens d’où? Je n’ai donc jamais autant dit que j’étais suisse, depuis que je ne suis plus en Suisse! 🙂

De plus, lorsqu’on m’entend parler anglais, les gens imaginent tout de suite… avec mon sublime petit accent frenchy, que je suis française. Je dois alors souvent rectifier, ce qui laisse mes interlocuteurs surpris. Les gens ne savent pas toujours que nous sommes un pays multilingue !

Un resto hongkongais proposait un set de fondue. On a pas goûté...

Un resto hongkongais proposait un set de fondue. On n’a pas goûté… mais ça m’a beaucoup amusée.

Ensuite, en étant étranger à l’étranger, on se rend compte de tous les clichés qui sont véhiculés sur son pays. J’avais fait un article sur le sujet il y a quelques mois… mais c’est vrai que quand on répond à la fameuse question « Tu viens d’où?« , les réactions sont variées… et la première qui revient toujours, c’est : Haaaa, la Suisse! J’adore! C’est trop beau! J’y suis allé en vacances…

Les gens sont la plupart du temps allés à Zürich, Lucerne… parfois Genève ou Lausanne mais c’est plus rare. Et on a des fois des réponses surprenantes comme un photographe d’oiseaux que nous avons rencontré et qui était allé visiter… Sion, un été!!!

Lucerne, la destination préférée des Asiatiques en Suisse

Lucerne, la destination préférée des Asiatiques en Suisse

Je n’ai aussi jamais autant expliqué (et donc appris) de choses sur la Suisse. Et je dois souvent répondre à des questions sur notre système politique, le nombre d’habitants de telle ou telle ville, pourquoi les salaires sont si élevés, comment fonctionne notre pays si on a trois langues, quelle est notre histoire, est-ce qu’on skie tous, vivons-nous en symbiose avec les vaches et les marmottes ? Comment ça se fait que nous ne soyons pas tous obèses et malades si nous ne mangeons que du fromage fondu?

Une boulangerie suisse à Hong Kong, qui n'a de suisse que le nom

Une boulangerie suisse à Hong Kong, qui n’a de suisse que le nom

Ensuite, les gens me disent des choses comme : Aaaah, le fromage, le chocolat… les couteaux suisses… les montres… les crèmes de jour (oui, il y a beaucouuuuup de cosmétiques suisses très populaires en Asie…). Et c’est toujours marrant de voir ce qui en ressort!

Ce qui est marrant aussi, c’est que les gens sont vraiment surpris par le fait que j’aime Hong Kong! « Mais… tu viens de Suisse!?!??!?« . Oui, la Suisse c’est magnifique. Mais en fait, Hong Kong aussi! Et je peux aimer les deux!

Et puis, pour terminer, les gens te disent aussi des choses étranges ou cash sur ton pays, quand tu annonces ta nationalité, et je me retrouve à patauger, ne sachant que répondre. – Haaa, la Suisse… ce pays qui vend des armes aux pays en guerre! Haa la Suisse et son évasion fiscale… Ou encore : – Haa, les Suisses et l’or caché des banques….

A chaque fois, cela me laisse sans voix et je ne sais jamais comment réagir. Oui, c’est une réalité et j’en suis consciente… mais c’est bizarre comme entrée en matière. Je me retrouve donc souvent à bégayer et à m’excuser au nom de tous mes citoyens. Mais j’imagine que c’est naturel. On associe forcément Trump aux Américains, la deuxième guerre mondiale aux Allemands ou encore telle ou telle action discutable avec le pays concerné. 

Mais la plupart du temps, j’avoue que je suis fière de mes origines. De mon patois, de nos mots suisses, de nos trois langues, de nos belles montagnes, de notre fromage et notre chocolat, de nos festivals (tout le monde connaît le Montreux Jazz :-)), de notre neutralité et de  notre chère et irremplaçable Heidi!

Et pour terminer, une affiche dans le métro de Hong Kong pour une école à Glion, minuscule village au dessus de Montreux, où je suis née! Quand même super improbable!

8 réflexions au sujet de « Un premier août un peu spécial »

  1. Bon 1er août Karine. Je transmettrai à F. au cas où elle ne te lit pas aujourd’hui (des préparatifs pr ce soir l’en empêcheront peut-être…mais il se peut-être que tu lui l’aies dit ailleurs 😉)
    Hier nous sommes allés au Gornergrat et je peux te dire que le Covid a également modifié la donne là-bas: aucun asiatique à l’horizon, donc pas de cohue!)
    Je te souhaite malgré l’ambiance bizarre une bonne fête nationale…🇨🇭🎆

    Aimé par 1 personne

  2. Hello Karine !
    Bien aimé ton billet, tu me diras : Comme d’hab !
    Voui ! Voui ! Les clichés inévitables sur la Suisse.
    Pour ce qui est de notre richesse supposée je réponds toujours : Que oui les banques sont pleines d’argent et d’or mais c’est pas à nous !
    Ici aussi au Maroc m’associe toujours à la France puisque je parle français, pour le reste y s’en f….un peu !
    En bien sûr comme pour toi comprennent pas que je reste ici et que …..jaime bien le pays eux qui veulent tous le quitter. Il est vrai que pour moi comme retraitée la vie est plus cool !
    Le 1er août ? Pfff !
    Pas nostalgie pour un sous !
    Alors malgré un peu de retard je te souhaite ainsi qu’à ton mari Un bon 1er août !
    Amicalement Jacqueline

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Deux ans à Hong Kong | Deux Suisses à Hong Kong

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.