04 août – Chronique de rue

Il est 10h16. Je suis en avance à un rendez-vous et j’attends dans la rue. J’entends le tac tac tac du feu rouge. Devant moi, se trouve un stand de journaux qui vend des quotidiens, des magazines, des bouteilles d’eau ou des peluches et gadgets.

A mes côtés, deux employés savonnent le trottoir. Les gens vont et viennent. Employés suant dans leurs costumes…. femmes en petites robes… nounous accompagnées d’enfants.

Une jeune femme passe devant moi. Elle porte un petit haut en soie qui dévoile de grandes tâches sombres sur son dos. Elle est allée se faire poser des ventouses.

Une autre femme trimballe un parapluie géant, en passant devant la vitrine d’un magasin éphémère de masques, tandis qu’un homme pousse un chariot de bouteilles d’eau.

Au fond, les cireurs de chaussures s’occupent des pieds d’un homme, dans la ruelle.

Il est maintenant 10h20 dans cette rue ordinaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.