04 juin – Petit tour en métro

Le métro hongkongais est extrêmement bien organisé. Appelé MTR (alias Mass Transit Railway), ses premières rames datent de 1979… et c’est vraiment LE moyen de transport le plus pratique à Hong Kong.  

Composé de onze lignes qui sillonnent la quasi-totalité du territoire hongkongais, il nous permet de rejoindre toutes les villes, les quartiers en quelques minutes. Pour y accéder, rien de plus simple. On scanne notre carte Octopus (qui permet de se déplacer, mais aussi de payer dans certains magasins !)… et c’est parti pour le voyage.

CNN a d’ailleurs nommé le métro de Hong Kong, le meilleur réseau métropolitain du monde, en 2017 – et j’avoue que je comprends pourquoi. Il est rapide… il y a des rames toutes les 2-3 minutes… il est super bien organisé, propre et même décoré avec de jolies œuvres d’art !

Dans le métro, les sorties sont indiquées en anglais, mandarin et cantonais, ce qui me permet même d’apprendre chaque jour de nouveaux mots.

Mais le plus fou, et ce qui me frappe à chaque fois, c’est l’extrême organisation des sorties. A chaque arrêt, un grand panneau nous indique les sorties existantes, nommées selon un système de lettres. A chaque sortie, la liste des choses à voir ou à faire est indiquée… ce qui est vraiment très pratique pour les touristes ou les curieux et je l’utilise souvent pour faire de nouvelles découvertes !

Bref, certaines stations ont des dizaines de sorties et il faut donc être attentif à la sortie qu’on prend. En effet, si l’on prend la sortie K au lieu de la sortie A2, on risque de se retrouver à l’autre bout du quartier. C’est ce qui est arrivé à notre ami Philippe, il y a maintenant deux ans. Je lui avais indiqué le chemin et la sortie de métro à prendre. Sauf qu’il a décidé de sortir à la première sortie lui passant sous la main. Il s’est perdu et a donc finalement dû prendre un taxi pour nous retrouver ! Ce que j’ai trouvé assez drôle!

Moi, franchement… même si ce n’est pas mon moyen de transport préféré… je l’aime bien ce métro hongkongais et je pense que j’aurais dû mal à revenir aux CFF suisses avec leurs retards et leur imprécision (surtout les matins où l’on a des réunions indispensables).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.