17 mars – Histoire de tifs

Aller chez le coiffeur à Hong Kong est parfois toute une histoire. Et comme ils viennent de rouvrir, voici un petit récit à ce sujet.

Le style hommes hongkongais est assez homogène: les cheveux sont rasés sur le côté et des mèches plus longues sont laissées sur le dessus de la tête.

Si le résultat est très beau sur les superbes cheveux épais des Asiatiques, sur les hommes en route vers la calvitie ou les grands frisés, le résultat est nettement moins engageant et j’ai dû me retenir de rire à une ou deux reprises en voyant Nicolas rentrer à la maison.

Quand Nicolas va chez son coiffeur, c’est donc tout une aventure. Il doit se munir d’une photo de lui coupé de près pour prouver qu’il est absolument nécessaire de s’occuper également des cheveux sur le dessus de la tête… et d’une bonne dose de patience quand son coiffeur tente encore de lui faire la même coupe que Tyson Yoshi.

Et pour la peine, voici un tube assez groove créé par Tyson et ses copains !

2 réflexions au sujet de « 17 mars – Histoire de tifs »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.