29 décembre – Dans le bus

Dans le bus, il y a des interdictions diverses et variées. Certaines sont plutôt universelles : ne pas parler trop fort au téléphone, éviter de se déplacer sans se tenir à la barre de sécurité, enlever son masque, consommer de la nourriture…

Mais celle qui m’amuse et m’étonnera toujours est l’interdiction de se couper les ongles pendant le trajet !

03 décembre – Panique au bord de la route…

Le jeudi soir, je dois me rendre à la répétition de ma pièce de théâtre de Noël. Mais, alors que je m’apprête à sortir de la maison, c’est le drame.

La porte d’une rame de métro est tombée sur la voie, paralysant complètement la ligne se situant sur l’île.

Pas de problème, me dis-je, très zen. Je vais prendre un bus ou un taxi. Sauf qu’au même moment, tous les Hongkongais sortant du métro ont la même idée. Les bus sont pleins comme des oeufs, tous les taxis sont occupés…

Chargée de mes 4 sacs de costumes, je me dirige à pied vers le quartier où je dois répéter. Je me tourne régulièrement quand des véhicules arrivent mais rien n’y fait… au final, marcher est la seule solution… et après 40 minutes d’efforts j’arrive enfin à bon port.

Si je suis personnellement contrariée, mon podomètre, lui, est super content !

04 juin – Petit tour en métro

Le métro hongkongais est extrêmement bien organisé. Appelé MTR (alias Mass Transit Railway), ses premières rames datent de 1979… et c’est vraiment LE moyen de transport le plus pratique à Hong Kong.  

Composé de onze lignes qui sillonnent la quasi-totalité du territoire hongkongais, il nous permet de rejoindre toutes les villes, les quartiers en quelques minutes. Pour y accéder, rien de plus simple. On scanne notre carte Octopus (qui permet de se déplacer, mais aussi de payer dans certains magasins !)… et c’est parti pour le voyage.

Lire la suite