22 juillet – Délai inattendu

Ce matin, j’aurais dû vous écrire après notre première nuit en quarantaine. Nous aurions dû arriver à Hong Kong hier… et en ce moment précis, j’aurais dû batailler avec un jetlag retentissant. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu. En effet, Nicolas a testé positif au Covid samedi dernier et le fameux petit virus a contrecarré nos plans de retour.

Dans l’urgence… et alors que Nicolas grelottait sous deux duvets… il a fallu lancer l’opération « annulation ». Sans test PCR négatif, impossible d’embarquer, Hong Kong étant toujours en politique zéro Covid. Nous avons donc annulé le vol de retour et l’hôtel de quarantaine.

Désormais, les grandes réflexions arrivent : quand réserver un vol de retour sans savoir combien de temps il testera positif et sans savoir si je vais tomber malade à mon tour? Avec la difficulté supplémentaire des pénuries de chambres de quarantaine dûes aux voyages estivaux…

Bref, pour le moment, notre date de retour rime donc avec un immense point d’interrogation. Affaire à suivre…

Swiss Covid 2

Je vous laissais dernièrement avec le récit de mes premières impressions en Suisse. Dans l’intervalle, il s’en est passé des choses… et voici donc le récit de mes aventures helvétiques sous Covid.

Le mercredi matin, je me réveille avec la sensation d’avoir du papier de verre dans la gorge, ainsi qu’un rhume terrible. Bien que je n’aie pris aucun risque, je stresse un peu… je suis allée à la Coop où plusieurs vendeurs avaient le masque sous le nez. Je suis allée me balader au bord du lac, où j’étais la seule à porter mon fameux rectangle de papier. J’ai forcément croisé des gens. C’est impossible de faire autrement. Je m’imagine donc déjà atteinte du Covid et cela me panique : le lendemain, je suis sensée passer l’après-midi avec mes grands-parents. Lire la suite