21 septembre – Pelote de laine

Mon ami Anson me raconte ses péripéties amoureuses et je l’écoute avec une fascination curieuse. Ce soir, alors que nous buvons un café, il me dit avoir rencontré une fille. Qu’il l’aime beaucoup et voudrait sortir avec elle. « Du coup, je lui tricote un chandail… », me dit-il.

J’ouvre grand les yeux. Un chandail? « Eh bien oui, continue-t-il… si je veux lui demander de sortir avec moi, il faut que je lui offre un cadeau. C’est obligatoire ici. Du coup, je lui en fabrique un moi-même. C’est plus personnel. »

Même si je trouve étrange de devoir offrir d’office un cadeau à quelqu’un pour débuter une relation, je trouve le geste absolument adorable.

Mais, je me demande malgré tout ce que l’heureuse élue va faire d’un chandail en laine à Hong Kong en septembre alors qu’il fait 35 degrés dehors.