10 novembre – La gloire du matin

Il y a un légume asiatique qui porte le doux nom de Morning glory. Cette jolie plante, semi-aquatique, pousse dans les marais et les rizières et quand elle fleurit est agrémentée d’une fleur rose violette en forme de corolle.

En Asie du Sud, tout se mange dans la Morning glory. De ses racines à ses tiges, elle fait le bonheur des gourmets… et le mien ! On les frit, on les saute, on les met dans la soupe… et on peut même l’utiliser pour ses vertus médicinales ! Tout un programme !

Et pour les préparer à la mode cantonaise, voici la recette :

Une fois vos Morning Glory coupées en plusieurs morceaux (et évidemment lavées), faites les blanchir dans une cuillère à café d’huile et une de sel. Après 30 secondes, égouttez les.

En parallèle, faites chauffer dans un wok, de l’huile et de l’ail coupé en fins morceaux. Ajoutez alors de la pâte de tofu fermenté dans le wok suivi par les légumes.

Faites revenir le tout à feu vif pendant deux minutes en mélangeant bien.

Bon appétit !

Creative commons

09 août – Des toasts français?

Après les swiss wings et les swiss rolls, voici une autre spécialité avec un nom d’ailleurs – qui pourtant est typiquement hongkongaise, j’ai nommé, les French Toasts!

Pour ce faire :

  • prenez deux tranches de pain toast (du pain blanc, moelleux, pas les toasts à la farine complète…) ;
  • étalez entre les deux tranches une portion bien généreuse de beurre de cacahuète ;
  • trempez ensuite le sandwich dans de l’œuf battu…
  • faites frire le tout à feu vif dans une poêle garnie de beurre ;
  • une fois cuit, arrosez votre sandwich de lait concentré… et le tour est joué!
  • Les plus courageux pourront encore rajouter un carré de beurre dessus…
Photo@Wikimedia Commons

Si des Français me lisent, ils doivent s’indigner derrière leur ordinateur! Comment les inventeurs de la baguette pourraient créer une spécialité pareille? Eh bien, je vous rassure. En cantonais, le french toast, ça se traduit : sai doh si… alias toast occidental. Au moins, ce n’est pas associé à la France!

Bref, en résumé, cette recette de pain perdu made in Hong Kong est l’une des recettes phares des caa caan teng de Hong Kong – ces petits cafés mixant cuisine hongkongaise et anglaise. J’en ai goûté une fois… et ce n’est pas véritablement ma tasse de thé… mais moi et le lait (condensé ou non), cela fait deux. C’est aussi un toast idéal pour ceux souhaitant faire exploser leur taux de cholestérol!

Mais voilà, c’est un classique!

Aventures culinaires #5 – Les Swiss Wings

La semaine dernière, notre ami R. nous emmenait dans l’un des restaurants emblématiques de Hong-Kong pour y goûter la spécialité la plus amusante qu’il m’ait été donnée de voir depuis notre arrivée ici : les Swiss Wings !

Alors, ces Swiss Wings, kesaco ? Lire la suite

Aventure culinaire#5 – La soupe de serpents

En hiver, pour renforcer son système immunitaire, il y a une recette magique : la soupe de serpents ! Eh oui, dans la classification chinoise des aliments, le serpent est un aliment chaud ! Ça se mange donc en hiver, quand les températures sont au plus bas! (NB : on parle ici de 15 degrés… aucune comparaison avec nos hivers suisses !).

Je ne pouvais donc pas laisser passer cette opportunité ! Avec L., après 2-3 recherches sur Internet, nous avons donc décidé de nous rendre dans un petit restaurant situé au cœur de Causeway Bay. Lire la suite

Aventures culinaires #4 – L’œuf centenaire

C’était le suivant sur ma liste. Voilà le challenge relevé! Aujourd’hui, j’ai goûté à l’œuf centenaire! Cette spécialité chinoise est effrayante de bout en bout : tout d’abord son nom – l’œuf (ce qui réveille de sacrés souvenirs traumatiques de mon séjour au Sénégal), acoquiné à l’adjectif « centenaire » – ce qui ne présage rien de bon… ensuite son visuel : le blanc est brun translucide, comme la gelée d’un pâté à la viande, et le jaune est vert foncé! Et l’odeur un peu volcanique…

Lire la suite