08 février – Covid et tralala

Ce matin, mon billet traite encore du Covid. Quelle originalité !

Hier, la ville était sens dessus dessous. 614 cas ont été recensés. C’est du jamais vu en ville. Mais entre Omnicron et les fêtes du Nouvel An Chinois, le nouveau variant est bel et bien dans la place.

Le système mis en place par le gouvernement peine donc à suivre… et de nouvelles mesures ont été prises : désormais, les cas symptomatiques partiront à l’hôpital, les asymptomatiques dans le camp de Penny Bay et les cas contact seront isolés à la maison avec bracelet électronique pour une durée de 14 jours ! Nous sommes plutôt contents et soulagés !

En parallèle, ce sont les chauffeurs de fruits et légumes qui chaque matin livrent les marchés de Hong Kong qui sont touchés et tombent tous malades. De ce fait, la ville est frappée par une hausse des prix. 92% des légumes de Hong Kong viennent en effet de Chine continentale et si ça cafouille aux frontières, toute la chaîne est impactée. Hier, les supermarchés ont été pris d’assauts par la population et les étals étaient totalement vides!

Bref, l’aventure Covid continue. Pourvu qu’elle se termine rapidement !

11 janvier – Farandole et quarantaine

La semaine dernière, un officiel du gouvernement organisait une « petite » fête pour son anniversaire avec 215 invités. Pas de bol, un cluster s’y est formé… provoquant un sacré scandale.

Bref, une fois les personnes infectées envoyées à l’hôpital, tout ce beau monde a été envoyé en centre de quarantaine pour 21 jours, comme c’est le cas des close contacts.

Hier, la quarantaine des closes contacts locaux a été réduite à 14 jours. Malheureusement, cette réduction de peine ne concerne que les cas locaux et pas les voyageurs arrivant à Hong Kong.

30 novembre – Dizaine en Suisse

A partir de ce weekend, si l’on revient en Suisse depuis Hong Kong, nous devons faire dix jours de quarantaine puisqu’un cas du variant Omicron a été découvert chez nous.

C’est quand même assez ironique en sachant que la Suisse a actuellement près de 8’000 cas par jour (si ce n’est plus)… et des mesures plutôt light… tandis que nous avons moins de 10 cas par semaine, tous importés et pris en charge immédiatement dès leur arrivée dans le pays, puisque chaque voyageur doit faire une quarantaine en isolement pendant laquelle il sera testé au moins 8 fois en tout.

J’ai l’impression qu’on est pas sorti de l’auberge…

27 novembre – Aller sans retour

Lorsqu’un voyageur souhaite revenir à Hong Kong, il doit passer obligatoirement par une quarantaine dans un hôtel accrédité par le gouvernement.

Pour les gens en provenance de Suisse, ce sont 21 jours à passer enfermés entre les 4 murs d’une chambre d’hôtel.

Les hôtels accrédités sont au nombre de 40. Tous les trois mois, la liste est mise à jour et les voyageurs doivent donc surveiller cette liste avec minutie et être munis d’une réservation en bonne et dûe forme lors de l’embarquement sous peine de ne pas pouvoir entrer dans l’avion.

Le souci, c’est qu’en ce moment, avec Noël et tout et tout… tous les hôtels de quarantaine sont pleins jusqu’à fin février.

Sur les réseaux sociaux, c’est donc la panique. Certains voient leur vol être déplacé mais leur réservation d’hôtel n’a pas suivi… certains autres, devant rentrer pour une urgence familiale, ne savent pas quand ils pourront revenir – ce qui est compliqué lorsqu’on a un emploi, des enfants scolarisés, etc.

Bref. C’est la débandade… et c’est un peu stressant de se dire que s’il arrivait un malheur, nous pourrions être coincés d’un côté comme de l’autre.

16 août – Un air de déprime souffle sur la ville

En revenant en juillet en Suisse, nous sommes passés entre les gouttes. Aujourd’hui, le gouvernement hongkongais a annoncé qu’au vu de la hausse des cas et du variant delta dans divers endroits du monde, la quarantaine serait à nouveau renforcée… et ce, dès le 20 août…

De ce fait, le gouvernement a décidé de mettre sur la liste des pays à très hauts risques 16 pays qui sont les suivants : le Bangladesh, le Cambodge, la France, la Grèce, l’Iran, la Malaisie, les Pays-Bas, l’Espagne, le Sri Lanka, la Suisse, la Tanzanie, la Thaïlande, la Turquie, les Émirats arabes unis et les États-Unis. L’Australie, quant à elle, passera dans le groupe des pays à risques moyens…

Cela signifie que les personnes vaccinées ayant passé plus de 2h dans l’un des pays cités ci-dessus devront faire 21 jours de quarantaine, enfermés dans une chambre d’hôtel (à leurs frais évidemment), suivis par 7 jours de self-monitoring… Les gens non vaccinés sont persona non grata (à l’exception des enfants de moins de 12 ans…).

Jusqu’à présent, les Suisses de retour à Hong Kong devaient faire 7 jours de quarantaine, suivis de 7 jours en self-monitoring si vaccinés et avec test anticorps, ou 14 jours si seulement vaccinés…

Je vous avoue que c’est très fâcheux… et qu’on se rend compte avec effroi qu’avec la 4e vague qui guette l’Europe à l’automne, notre prochaine visite à la famille ne sera pas moins compliquée, au contraire.

C’est d’autant plus contrariant d’aller sur les réseaux sociaux et de voir la vie qui continue comme si de rien n’était dans le reste du monde… les festivals… les gens partant en vacances… les soirées cocktails et les fondues au bord du lac… Mais bon, essayons de rester positifs et de prendre les choses jour après jour.