18 août – I am singing in the rain

Mercredi, fin de journée. J’attends le minibus pour rejoindre une amie. Soudain, la pluie commence à tomber. Je m’abrite sous mon parapluie.

Quelques arrêts plus loin, je descends. J’ai quelques pas à faire pour arriver à ma destination. Mais la pluie redouble d’intensité. De grandes gerbes d’eau tombent sur les trottoirs en cascade. Des lacs se forment dans les creux de la route. Je fais de mon mieux mais mes chaussures se gorgent d’eau…

Le vent pousse les rafales contre moi. Ca dégouline dans mon cou, le long de mon ventre et sur mes jambes. Ma robe est détrempée et colle à la peau. Mon masque se plaque contre mon nez. Il fait chaud et j’ai l’impression de marcher dans des thermes géants.

Quand j’arrive chez J., je suis si mouillée que je dois vider mes chaussures. Elle ouvre la porte en riant.

– Je te passe une robe. On va mettre tes affaires au séchoir.

Un été ordinaire à Hong Kong !

08 octobre – Tempête tropicale et typhons

Ce matin, nous nous réveillons sous une pluie battante. Notre application météo clignote de toutes part. Nous sommes en alerte « Amber rain » et en typhon 3. Mais il n’y a pas encore de quoi s’inquiéter puisqu’il faudrait une pluie noire et un typhon 8 pour nous coincer à la maison. Là, il faudra quand même aller au travail.

Devant la fenêtre, la pluie tombe en rouleaux. On voit les salves d’eau qui déferlent sur la ville. « La température va chuter à 27 degrés! », me dit l’application… ce qui me fait plutôt sourire. Un mois d’octobre à 27 degrés, même après 3 ans à Hong Kong, me semble toujours quelque chose d’étrange !

Les jours à venir seront également bien pluvieux… et la mer agitée. Nous avions prévu d’aller visiter une île au fin fond des Nouveaux Territoires. Il faudra revoir nos plans.

Heureusement, hier, je suis passée à la librairie Parenthèse et j’ai donc de quoi bouquiner en regardant tomber la pluie !

27 août – « Pluie du matin n’arrête pas le pèlerin… »

Ce matin, alors que nous buvons notre thé face à la vitre, nous le voyons arriver. Il avance vite… il est sombre et effrayant… j’ai nommé : le rideau de pluie qui s’approche. C’est assez fou. On voit vraiment la bande de pluie avancer, avancer, comme une armée… jusqu’à parvenir jusqu’à chez nous.

D’un coup, le vent se met à souffler et rend l’aération de ma salle de bain totalement folle. Puis, la pluie arrive et elle tombe comme une douche que l’on allume. L’eau dégouline sur les parois de notre buildings. Elle sera suivie toute la journée d’éclairs plutôt impressionnants.

Plus de 20 millimètres de pluie tomberont entre neuf heures et midi. Et cet après-midi, cela continuera… Le parapluie est donc de mise.

Le petit bonhomme en haut à gauche est formel : il faut courir se mettre à l’abri. Les tâches bleues, jaunes et vertes ce sont la pluie et les éclairs qui arrivent.