11 octobre – Timing quarantaine

Ce weekend, un avion parti de Londres n’a pas pu atterrir à Hong Kong à cause du typhon. Cela fait la une du journal anglophone de Hong Kong ce matin.

Pour éviter les vents forts, le pilote est allé se poser où il pouvait : soit à Manille, aux Philippines.

En temps normal, ça n’aurait pas été problématique… mais une fois l’avion posé sur le tarmac, on a alors annoncé aux passagers qu’en raison des restrictions liées au Covid, ils ne pouvaient pas débarquer. Les passagers ont donc vu leur séjour aérien passer de 12 à 36 heures… et ont patienté une journée complète dans l’avion à l’arrêt.

Pendant ce temps, le personnel aérien a triplé ses horaires de travail. Ils se sont chargés des passagers mais ont aussi appelé les hôtels de quarantaine des passagers, à Hong Kong pour qu’ils puissent rester deux jours supplémentaires afin que la durée de quarantaine soit réglementaire. Puis, une fois le typhon passé et l’avion arrivé à bon port, les passagers ont pu se dégourdir les jambes quelques heures en passant dans le SAS des tests à l’aéroport avant d’entamer leurs 21 jours de quarantaine obligatoires.

Les voyages en temps de Covid prennent parfois vraiment des airs d’épopées arthuriennes.