18 février – un monde de contrastes

Chaque matin, quand je vais au travail, je traverse le marché. J’avoue que j’adore ! Je sors de mon immeuble, zigzague entre les passants, passe près du petit café qui sert des déjeuners à même la rue et je me faufile dans les ruelles qui contiennent le wet market, ou marché humide. Le marché porte d’ailleurs bien son nom : tout ruisselle. Les étals de légumes, de poissons, de viandes sont nettoyés à grande eau et le sol est trempé.

Je passe devant les stands de légumes… Bok choy, pak choy, longues aubergines roses ou radis géants, énormes racines de gingembres ou lotus coupés en rondelles… Je regarde les tas de fruits connus et mystérieux : dragon fruits, oranges de Taiwan, mangues, Longan ou pommes custardes … Lire la suite