23 septembre – une Parenthèse magique

Une librairie pleine à craquer. Pleine d’amis mais aussi d’amoureux de la littérature… Pleins de questions bienveillantes et un super échange.

Mille mille mercis, chères libraires de la Parenthèses pour m’avoir accueillie dans votre fauteuil qui a hébergé tant de magnifiques artistes avant moi.

Et merci à tous ceux qui sont venus ! Ca m’a vraiment touchée !

Pour les autres, passez sans hésiter visiter ce petit écrin de savoir au cœur de Central !

Hong Kong au fil des pages #2 – Gweilo, récit d’une enfance hongkongaise / Martin Booth

« À dire vrai, je n’ai jamais complètement quitté Hong Kong, ses rues et ses collines, ses vallées boisées, ses myriades d’îles et ses rivages déserts si familiers au garçonnet de 7 ans que j’étais, curieux, parfois retors, audacieux et inconscient des dangers de la rue. Ce fut mon chez-moi ; c’est là que j’ai passé mon enfance, c’est là que sont mes racines et c’est là que je suis devenu un homme. »

Dans ses mémoires, Martin Booth se replonge dans son enfance à Hong-Kong! Son père, fonctionnaire britannique, y est envoyé pour des raisons professionnelles. La petite famille se retrouve donc plongée au cœur de la vie hongkongaise, où Martin découvre avec délice les ruelles colorées de la ville, Lire la suite

Hong Kong au fil des pages #1 – Le Monde de Suzie Wong / Richard Mason

J’adore lire des romans qui se passent dans les endroits où je séjourne! C’est donc très naturellement que j’ai commencé à lire des romans se passant à Hong-Kong! Voici donc un premier retour concernant l’une de mes lectures thématiques !

« Il ouvrit la fenêtre  d’un balcon couvert, très clair, qui ferait un parfait atelier. Et la vue était incontestablement fort belle, car le balcon formait un angle  et de là, on découvrait un immense panorama. D’un côté, les toits de Wanchai  se détachaient sur le fond des gratte-ciels de Hong-Kong et le pic Victoria, tandis que, devant l’immeuble, s’étendait la baie avec tous ses navires éparpillés, les cargos, les paquebots, les vaisseaux de guerre, les ferries, les caboteurs, les jonques, les sampans, les wallawallas […]. Et de l’autre côté de la baie, si proche que j’aurais pu compter les fenêtres de l’hôtel Peninsula, c’étaient les quais de Kowloon et les premières collines de la terre chinoise. Lire la suite