07 septembre – Dangerous hot pot

Samedi dernier, alors que je mange dans un hot pot avec des amis, je saisis une feuille de tofu (appelée tofu skin dans le jargon) que je trempe dans le bouillon.

En attendant qu’elle cuise, je tourne les yeux sur la salle. L’endroit est typique : tout est en chinois. On y mange sur de grandes tables dans lesquelles sont insérées une plaque électrique. Des réchauds frémissent aux quatre coins de la salle. Nous avons commandé des boulettes de poisson, des tranches de viande de la salade, du tofu, des champignons, etc. que nous mettons uns à uns dans le bouillon. Une patte de poulet flotte au milieu du mélange.

La cruelle peau de tofu

Derrière moi, une grande TV passe les résultats du Loto. Des clients boivent bruyamment de grandes bouteilles de bière.

Une fois ma feuille de tofu prête, je ne réfléchis pas une seconde. Je la porte immédiatement à ma bouche. Mais elle est si chaude que je me brûle.

4 jours plus tard, une charmante petite croûte orne ma lèvre…

Entre ça et mes jambes bleues et griffées, c’est la semaine du glamour.

21 décembre – Des singes aux portes de la ville

Samedi, nous sommes allés nous balader proche de Sham Shui Po. Aux portes de la ville, à quelques minutes de bus, se trouve en effet le réservoir de Shek Lai Pui, un petit havre de paix et de nature où s’ébattent des centaines de… singes.

Lorsqu’on m’avait dit qu’il y avait des singes en liberté à Hong Kong et que Shek Lai Pui était le lieu pour les voir, je m’étais dit que si nous en voyions une petite dizaine nous serions déjà bien chanceux. Or, en arrivant sur place, ce sont des centaines d’animaux qu’on a croisés. Ils sont en effet partout… des adultes, des bébés accrochés au ventre de leurs mères, des vieux singes poilus et impressionnants. Ils sautent, se reposent dans les arbres, s’epouillent à l’ombre ou mangent des fruits sur les tables de pique-nique.

D’après le site du gouvernement, 1800 singes vivent en liberté à Hong Kong, se déplaçant en bandes de 180-100 individus. Ce sont des Macaques Rhésus, avec leurs fesses rouges et leur petit cœur situé sous la queue…

Nous avons suivi tous les conseils : éviter de manger (les bêtes nous surveillaient du coin de l’oeil), ne pas s’approcher trop près (ce qui n’était pas simple, ils étaient partout) et ne pas les fixer dans les yeux. Mais ils étaient plutôt zen et habitués aux touristes. Le plus important reste avant tout d’éviter de consommer de la nourriture devant eux…

Et voici un petit aperçu en images de ces animaux au regard si humain.

23 août – Dans l’ombre du Yen Chow Street Hawkers Bazaar

Dimanche, nous nous perdons dans les ruelles du quartier de Sham Shui Po. Au croisement entre deux artères, un enchevêtrement de tôles et de cartons s’étire devant mes yeux. Cela ressemble plus à un cloaque qu’à un marché à proprement parler… cependant, derrière les poutrelles et les tiges de métal se cache une véritable caverne d’Ali Baba. J’ai nommé le Yen Chow Street Hawkers Bazaar.

Créé en 1978, le lieu se bat régulièrement avec les avis d’expulsion… Pourtant, le petit marché se tient là, vaillamment… et en dessous de son toit de tôles et de bâches, qui résiste bien mal aux fortes pluies estivales, les stands se succèdent, proposant tous les tissus possibles et imaginables et à des prix défiants toute concurrence.

Je m’y faufile avec mon amie Caroline. Les couloirs sont étroits et on finit tant bien que mal par approcher un vendeur, qui nous présente mille et une sortes de tissus colorés. On palpe les étoffes… on compare les textures et on repart chacune avec quelques modestes trésors.

C’est un lieu unique à Hong Kong.

Day trip#1 – Les temples et les marchés de Kowloon

Nous avons eu un certain nombre de visites depuis que nous sommes arrivés à Hong-Kong! Si nous souhaitons être précis, nous avons déjà accueilli une quinzaine de personnes en l’espace de onze mois ! Plus de 90 jours à accueillir, conseiller, recommander des lieux à des amis de passage! Afin de leur faciliter la vie, j’ai compilé quelques petites itinéraires types que je vous ferai partager dans les prochains posts. Ce sont bien évidemment de grands classiques, mais cela pourra vous être utile si vous désirez visiter notre belle ville ou si vous avez des amis en vadrouille! Pour plus d’infos, je vous recommande toujours le site de l’office du tourisme de Hong-Kong!
Lire la suite

La Citadelle de Kowloon

En octobre dernier, Nicolas et moi explorions le Kowloon Walled City Park!  Ayant trouvé l’endroit fascinant, j’ai fait quelques recherches, et voici plus de détails sur cette mystérieuse citadelle au passé obscur!

Lire la suite