Histoires expatriées #7  – L’humour, ou le mau4 lei4 tau4

Cet article (qui est mon 100e article!) participe au RDV #histoiresexpatriées organisé par le blog l’Occhio di Lucie

Ce mois-ci, dans le cadre du rendez-vous des histoires expatriées, l’auteure du blog 3 kleine Grenouilles, qui vit en Allemagne, nous a proposé le thème de l’humour !

Haaa, l’humour ! Thème complexe, puisque cela dépend du pays… et même au-delà de ça, de la langue (il suffit de regarder une publicité suisse allemande pour se rendre compte qu’on a pas le même humour d’un coin de pays à l’autre).

Et alors à Hong Kong ? Comment est l’humour ? Lire la suite

Mars 2020

Voici en quelques images volées de notre mois de mars à Hong Kong !

La première partie du mois, tout semblait « presque » revenir à la normalité… puis, avec la hausse des cas, nous revoilà dans des conditions plus strictes… !

Le mois de mars, ça a aussi été des belles choses : une randonnée en montagne, une escapade à vélo (je vous en reparlerai plus tard), quatre cours de cantonais en ligne, en plus de mon travail habituel depuis la maison : environ 45 heures de cours en ligne donnés… ma nouvelle activité de pigiste pour Le Petit Journal Hong-Kong, des cours de yoga en vrai et en ligne, une petite dégustation d’absinthe du Val de Travers :-), trois apéros-skype…

Puis, ça a été : la hausse des cas suite au retour des voyageurs, la panique avec la contamination dans le quartier de Lan Kwai Fong, l’instauration des bracelets électroniques pour les personnes ayant pris l’avion, l’interdiction des rencontres à plus de quatre personnes, la fermeture des bars et des lieux de loisirs (comme les salles de karaoké et de mah-jong…), la distance de sécurité imposée dans la majorité des lieux, etc.

Suite à vos nombreuses demandes concernant les conditions de « confinement » ou « semi-confinement » à Hong-Kong, j’écrirai prochainement un petit article vous expliquant comment ça se passe et comment la ville s’organise pour que nous puissions encore sortir !

Histoires expatriées #6 – Chers légumes

Ce mois-ci, le thème des Histoires expatriées est : chers légumes !

Et… la personne qui a trouvé ce merveilleux sujet n’est autre que… moi 😉… puisque je suis la marraine de ce rendez-vous de mars, créé par Lucie, autrice du blog : www.occhiodilucie.com.

Eh oui, les légumes… sujet banal qui nous accompagne depuis l’enfance. Des légumes qu’on est obligés de manger… à ceux qu’on adore… jusqu’à ceux qu’on impose à certaines personnes… 😉… c’est un sujet quotidien. Et pourtant, en s’expatriant, ces légumes si familiers peuvent se transformer en nouveautés à devoir apprivoiser !

Lire la suite

Vivre avec un masque #4

Série Masque, de Nicolas

Série Masque, de Nicolas

Le coronavirus poursuit son bonhomme de chemin. Après la Chine, les yeux sont rivés sur l’Iran, la Corée, le Japon, l’Italie, la France, la Suisse et j’en passe… désormais, tous les Européens arrivant à Hong-Kong devront passer par une quarantaine stricte obligatoire.

Hong-Kong, de son côté, malgré la grande proximité avec la Chine, réussit encore à lutter contre une contagion à grande échelle (on touche du bois…). Il faut dire que les gens sont sacrément disciplinés. Depuis maintenant plus d’un mois et demi, tout le monde — ou presque — porte un masque. Chacun se lave les mains. Beaucoup travaillent de la maison. Les gens ne se touchent pas, fini la bise, les hugs et les poignées de main. Les transports publics sont à moitié vides et tous les grands événements sont annulés. Après avoir fermé les écoles jusqu’au 17 février, puis jusqu’au 02 mars… les élèves seront confinés à domicile jusqu’au 20 avril prochain. Lire la suite

Vivre avec un masque #2

La belle série de photo de Nicolas (https://www.instagram.com/nyoakim/)

La belle série de photo de Nicolas (https://www.instagram.com/nyoakim/)

Depuis quelques jours, une ambiance étrange flotte sur Hong-Kong. Les écoles et les universités sont fermées jusqu’au 03 mars prochain… Un grand nombre d’entreprise favorisent le home-office ou organisent des tournus pour que le moins d’employés possible ne se croisent… les transports publics sont vides et toute la ville sort équipée d’un petit masque bleu, vert ou rose. Lire la suite