02 juin – Les lunch set

Il est midi et demi. Je viens de finir de travailler et je vais aller manger quelque part. Manger dehors fait partie de l’ADN des Hongkongais. Il faut dire qu’avec les minuscules appartements dont la ville est composée, il est courant de manger à l’extérieur ou de prendre son repas à l’emporter.

De ce fait, les restaurants ne manquent pas… et si l’on croit les statistiques, Hong Kong, avec ses 15’000 restaurants serait la ville possédant l’une des plus fortes densités de restaurants au monde… A midi, j’ai donc le choix. Hongkongais, chinois, indien, thaï, vietnamien, japonais, français, italien ou même grec, la sélection est large.

Lire la suite

17 mai – Un peu de citron salé avec votre limonade?

Même après trois ans à arpenter et à goûter tout ce qui croise ma route à Hong Kong, je me fais encore surprendre. Jeudi dernier, en compagnie de mon amie Myriam, je suis allée boire un jus dans un caa caan teng, ces restaurants typiques de Hong Kong.

Je suis ses recommandations et et je commande une boisson emblématique de Hong Kong, le 鹹 檸 七, alias la limonade salée. Au programme : un verre de 7 up, dans lequel baigne un citron confit au sel.

Lire la suite

10 mai – Le plaisir de l’attente

Hier, vers 11h50, nous faisions la queue pour avoir une place dans un petit resto de dim sum avec ma copine Kelly. Le lieu était fréquenté. Il s’agissait du resto à une étoile Michelin le moins cher de Hong Kong (le Tim Ho Wan, pour les curieux…), où l’on s’en sort pour 15-20 CHF par tête pour un repas de dim-sum gargantuesque. La foule s’était passé le mot et les gourmands s’agglutinaient devant l’échoppe.

Cela valait la peine d’attendre. De gauche à droite : ha gaou, congee, riz gluant dans une feuille de lotus, dumplings aux arachides, etc.

Faire la queue devant les restaurants est la norme ici. Quand on veut manger quelque part, on ne s’embarrasse pas de fioritures… On va voir si c’est fréquenté, et si ça l’est, on patiente, en file sur le trottoir.

Lire la suite

07 mai – Expérience culinaire – Pepino pepino!

En passant au marché, je suis tombée sur un fruit hyper étrange que je n’avais jamais vu auparavant. Le fruit, de la taille d’une grosse patate, est blanc strié de violet…

Ni une ni deux, j’ai décidé d’en acheter une barquette pour en savoir plus… puis j’ai cherché et j’ai appris qu’il s’agissait d’un fruit, appelé le pepino… alias poire-melon.

Et son nom ne ment pas. Cela a effectivement un goût se situant à mi-chemin entre un melon et une poire croquante, bien que très peu sucré… Je le trouve trop dur pour en raffoler — à voir si cela change en mûrissant… Mais, dans tous les cas, c’est un fruit intéressant et très rafraîchissant.

Originaire d’Amérique du Sud, ce fruit vient de Colombie, du Pérou et du Chili… avant d’être ramené en Europe par les Espagnols pendant la période des grandes découvertes. Les Espagnols l’emmenèrent ensuite en Nouvelle-Zélande et en Indonésie au 19e siècle. Et voilà comment un pepino chinois a fini sur les étals de mon petit marché. Un long voyage historique…

03 avril – petit déj au caa caan teng !

Ce matin, nous allons déjeuner dans un caa caan teng. Ces restaurants, à l’allure rustique, sont des classiques de la culture hongkongaise.

Le concept est simple : dans une petite cantine sans chichi vous pourrez manger très rapidement de la cuisine qui tient au ventre.

Lire la suite