03 août – Couvre toi, il pleut…

Il y a bien un réflexe que j’aurai du mal à ne pas perdre : celui de sortir sans me couvrir quand il pleut.

L’été à Hong Kong, c’est la saison des pluies. Les températures avoisinent les 35°C et l’humidité ne descend pas en dessous de 80°. C’est la saison joyeuse des orchidées, des araignées, des typhons et des banyans! Et… il pleut. Chaque jour… plusieurs fois… comme un rideau ou une douche.

J’ai grandi en Suisse où la pluie rafraîchit l’air et où elle doit s’accompagner d’un chandail, de chaussures fermées… Il m’est donc extrêmement peu naturel de sortir de chez-moi en micro robe, les pieds à l’air alors que je vois des trombes d’eau recouvrir la ville. Et pourtant… c’est ce qu’il faut faire puisque quand il pleut la température monte encore un peu. Pourquoi ? Je n’en ai aucune idée… mais c’est du coup plutôt agréable !

11 mai – Il fait chaud

Aujourd’hui, la chaleur est intense. Il fait 32 degrés… avec une humidité qui nous terrasse au sol. Chaque mouvement, chaque déplacement nous fait transpirer.

Les masques et les t-shirts sont teintés de sueur. J’en viens à frôler les murs quand je marche… pas pour trouver de l’ombre, mais pour me faire frapper par la climatisation qui s’échappe des boutiques.

Lire la suite

Juillet 2020

Un trombolo à Sai Kung

Un trombolo à Sai Kung

Et voici – un peu en retard cette fois-ci, ma petite vidéo récapitulative de notre mois de juillet à Hong Kong, réalisée avec l’app One second everyday!

Ce mois-ci, alors que l’été, la chaleur et la troisième vague de Covid s’abattaient sur Hong Kong, nous avons toutefois été bien actifs – en respectant les distanciations… et toujours avec le masque bien sûr!

Nous avons notamment continué le tournage de notre film, été à la plage quand c’était encore possible, testé le restaurant suisse de la ville, bu des verres sur un toit, joué aux fléchettes, visité Stanley, vu des amis, fait un pique-nique sur le Peak et sommes partis quelques jours à Sai Kung au milieu de la nature et des rochers, vu un Trombolo, transpiré abondamment et lu au moins 6 bouquins. J’ai aussi commencé mon cours estival pour obtenir un petit certificat en cantonais, niveau intermédiaire en septembre. Lire la suite