L’art d’apprendre

Ce matin, je suis allé chez le médecin, et quand celui-ci a compris que j’étais francophone, il a immédiatement switché dans un français quasiment parfait. A ma question « Mais, avez-vous étudié en France? », il m’a simplement répondu : « Non… je prends des cours deux fois par semaine ici. », me laissant sans voix.

Ce genre de conversations, j’en ai régulièrement. Les Hongkongais sont polyglottes de nature. Lire la suite

C’est du chinois #5 – Ma liste de vocabulaire

J’apprends le cantonais depuis plusieurs mois déjà et ma liste de vocabulaire s’étend petit à petit. Comme je suis de nature partageuse, j’ai décidé de la transférer gentiment sur un outil appelé Quizlet.

En gros, ce logiciel permet d’enregistrer des flashcards et de les mémoriser avec plusieurs modes d’apprentissage. C’est franchement utile pour apprendre du vocabulaire !

Vous imaginerez bien que les listes en cantonais restent peu nombreuses sur la plateforme, du coup, j’ai créé un petit dossier avec des listes que je complète au fur et à mesure de mes apprentissage. C’est un work in progress, j’utilise un pinyin aléatoire et personnalisé… mais ça peut être utile à toute personne désireuse de se lancer dans l’apprentissage de cette superbe langue :

https://quizlet.com/KarineHK/folders/cantonais?x=1xqt&i=1umyu0

 

 

 

C’est du chinois #4 – Le Pinyin

Mon cahier de révision

Voici un extrait de mon cahier de révision absolument chaotique, mélangeant caractères chinois traditionnels, pinyin, français et anglais !

Pour apprendre le cantonais, comme je ne sais pas lire le chinois simplifié ou traditionnel, j’utilise un système qui s’appelle le pinyin. En résumé, le pinyin est un système de romanisation du chinois. Il permet de traduire en lettres latines, la manière de prononcer les mots chinois. C’est LE système utilisé par les étrangers qui veulent donc s’attaquer à cette langue si riche et si complexe.

En gros, en utilisant le pinyin, on écrira la manière de prononcer le mot et on y ajoutera un numéro à la fin, indiquant le ton du mot lui-même! (Par exemple, le mot 我, qui signifie « je », s’écrira « ngo5 » en pinyin, m’indiquant comment le prononcer, ainsi que le ton lié à ce mot! – pour rappel en cantonais, il y a neuf tons, alors qu’en mandarin il n’y en a que cinq). Lire la suite

C’est du chinois #3 – L’écriture

Parce que c’est beau (et que je suis un peu folle)… j’ai décidé de me lancer dans l’apprentissage de l’écriture chinoise ! Depuis deux mois, j’essaye donc – avec, en toute honnêteté, un succès relativement mitigé – d’apprendre à lire et à écrire le chinois !

Mais alors, comment ça marche, cette écriture chinoise ? Parce que moi, jusqu’à présent, j’ai été habituée aux langues avec un alphabet… une vingtaine de symbole dont chacun signifie un son particulier. Je ne dis pas que c’est facile, mais c’est logique… et quand on se rappelle d’un son, on peut prononcer le mot – même si on ne le comprend pas.

Le chinois, lui, ne fonctionne PAS DU TOUT comme ça ! Voici un petit point sur les choses qui changent par rapport à notre cher alphabet latin. Lire la suite

C’est du chinois! #2

Voilà déjà deux mois et quelques que j’étudie avec assiduité et motivation le cantonais! Chaque semaine, je retrouve K., ma professeure, une hongkongaise pure souche qui m’initie à la complexité de la langue et – en parallèle – à la culture ! Car oui, langue et culture sont liées et chaque cours, j’en découvre un peu plus sur Hong-Kong, ses habitants et son fonctionnement.

Après avoir fait un petit bilan, voici les points que j’ai découvert en apprenant le cantonais !

Lire la suite