26 février – Une parade de fleurs

Aujourd’hui, le long du trottoir, des gerbes de fleurs… des énormes gerbes de fleurs, de toutes les couleurs, de toutes les formes, empêchent les passants d’avancer.

La première fois, j’ai cru qu’il y avait un décès. Puis, j’ai compris : quand un magasin ouvre, les amis et partenaires offrent de grands bouquets qui sont installés sur des pieds en bois avec des messages imprimés sur de belles banderoles en satin.

Lire la suite

25 février – “Le sourire vient des pieds”, proverbe chinois

Ce soir, après le travail… et comme ça a réouvert depuis une petite semaine… nous sommes allés nous faire masser les pieds. Attention, le chinese foot massage n’a rien des petits massages-caresses à l’Occidentale. Partant des orteils jusqu’au-dessus des genoux, ici, les masseurs vont utiliser leurs doigts, leurs phalanges, leurs coudes pour vous faire souffrir   pour dénouer nœuds et tensions. Sensibles s’abstenir. C’est très douloureux. Et en même temps, ça fait tellement du bien ! C’est d’ailleurs un élément du TCM (médecine chinoise traditionnelle) et ça aurait pleins de vertus. Lire la suite

24 février – Rodéos en minibus

Cet après-midi, je suis invitée à une conférence sur les origines du Coronavirus à l’Institut Pasteur de Hong Kong. Pour m’y rendre, j’utilise un moyen emblématique de transport à Hong Kong : le minibus.

Ces bus, de la taille d’un bus scolaire, parcourent la ville de long en large, souvent à tombeau ouvert et vous permettent de voyager pour une somme plutôt modique. Vous pourrez en trouver des verts, qui répondent au Département des Transports, ont donc des parcours prédéfinis et fixes et suivent des horaires… et des rouges, qui appartiennent à des privés, n’ont pas d’horaires, qu’il faut payer cash et roulent encore plus vite…

Lire la suite

23 février – Se sentir une championne du monde

A chaque fois que je dis quelque chose en cantonais…  les gens s’extasient. Ils ouvrent les yeux ronds… viennent voir… me disent que je parle extrêmement bien – que je dise une phrase complexe ou un simple merci ! C’est super flatteur et j’avoue que cet enthousiasme constant face à mes balbutiements m’a toujours motivée à continuer… même si j’avoue n’avoir jamais peiné autant à apprendre une langue de ma vie. Lire la suite

22 février – Le plaisir d’aérer

Entre décembre et février, chaque matin, j’en profite pour ouvrir grand les fenêtres de notre appartement et laisser circuler l’air. C’est si agréable. On a l’impression que tout l’appartement sent le frais.

J’en profite… puisque bientôt, on ne pourra plus le faire. L’humidité montera progressivement. Entre mars et avril, elle devrait atteindre 85%. Puis, en été… cela montera encore pour parfois nous assommer avec des taux à 90-95%. Ambiance hammam garantie… Il deviendra alors essentiel d’utiliser la clim et/ou le déshumidificateur pour éviter que tout ne moisisse (comme ma jolie boîte en rafia que j’avais ramenée du Sénégal, ou comme mes boucles d’oreilles en bois, qui sont toutes devenues vertes l’été dernier).

Lorsque j’étais en Suisse, je ne me rendais pas compte du bonheur quotidien de pouvoir aérer sa maison.