12 juin – Les papiers au feu…

Pour venir en Suisse, j’ai fait un test PCR, rempli une déclaration, été me faire vacciner. Hier matin, je suis sagement allée imprimer tout ceci. J’ai acheté mes masques FFP2. La bonne élève !

Si tous ces documents m’ont été demandés pour pouvoir entrer au sein de l’aéroport de Hong Kong, en arrivant en Suisse personne n’a absolument rien vérifié. Ni d’où je venais. Ni si je couvais un vilain virus. Ni si j’étais une conspirationniste enragée ;-).

Lire la suite

20 mai – Röstifolie et salade de rampons

Il y a des moments où l’on a envie de manger suisse. Mais avec 33 degrés dehors… on oublie rapidement la fondue et la raclette ! Du coup ce soir je cuisine des röstis – pour les non-Suisses cette fameuse galette de pommes de terre… et avec ceci une sauce à la zürichoise à base de champignons certes locaux mais cela fait l’affaire.

Heureusement, lors de mon dernier retour en Suisse j’ai ramené suffisamment de bouillon pour tenir un siège. C’est ce qui donne le bon goût authentique de nos montagnes.

Lire la suite

13 mai – Loin des yeux, bien au chaud dans mon coeur

Il est 18h. Je reçois un appel via Skype de ma filleule adorée, son frère et ses parents. Aujourd’hui est un jour férié en Suisse et j’ai donc le bonheur de partager un petit moment de leur matinée avec eux, par écran interposé !

Les contacts sur Skype sont réguliers mais parfois laborieux. Ma filleule avait quelques mois quand nous nous sommes expatriés. Si aujourd’hui elle a 3 ans et son frère 5… ils n’ont pas l’habitude des longs échanges téléphoniques… et ils s’ennuient rapidement. (Et j’en suis rassurée, ils ne sont pas des fanas des écrans et c’est tant mieux!)

Lire la suite

05 avril – Laver son linge sale entre voisins

L’une des petites révolutions ménagères de notre vie depuis que nous sommes à Hong Kong : la présence d’une machine à laver le linge dans notre appartement! Plus besoin d’horaires, de pièces spéciales et plus besoin de devoir gérer les voisins peu respectueux pour laver nos chaussettes.

Lire la suite

22 février – Le plaisir d’aérer

Entre décembre et février, chaque matin, j’en profite pour ouvrir grand les fenêtres de notre appartement et laisser circuler l’air. C’est si agréable. On a l’impression que tout l’appartement sent le frais.

J’en profite… puisque bientôt, on ne pourra plus le faire. L’humidité montera progressivement. Entre mars et avril, elle devrait atteindre 85%. Puis, en été… cela montera encore pour parfois nous assommer avec des taux à 90-95%. Ambiance hammam garantie… Il deviendra alors essentiel d’utiliser la clim et/ou le déshumidificateur pour éviter que tout ne moisisse (comme ma jolie boîte en rafia que j’avais ramenée du Sénégal, ou comme mes boucles d’oreilles en bois, qui sont toutes devenues vertes l’été dernier).

Lorsque j’étais en Suisse, je ne me rendais pas compte du bonheur quotidien de pouvoir aérer sa maison.