29 septembre – Cuisine fusion

Amis italiens, je m’excuse platement pour les mots qui vont suivre…

Vous le savez, la pizza est une institution en Italie et on ne plaisante pas avec ça. Les amateurs de pizza hawaïenne risquent d’ailleurs un retrait de passeport s’ils avouaient leur penchant secret pour cette recette… discutable.

Et pourtant, hier soir… malgré mes nombreux mois passés en Italie et un apprentissage passionné de l’italien, j’ai osé braver l’interdit. Je suis allée, avec nos deux amis les Gastros Deglingos, deux aventuriers de la cuisine, tester les pizzas coréennes.

En Corée du Sud, il y a de nombreuses spécialités traditionnelles délicieuses telles que le Kimchi, le Bibimbap, le Kimbap, le Bulgogi et j’en passe. Mais ils adorent aussi des tas de choses discutables : du poulet frit au fromage, hot-dog au fromage, et des tas de choses étranges.

Hier soir, nous avons donc goûté aux spécialités suivantes (je vous mets les images, les énumérations d’aliments me laissent pantelante… et il n’est que 7h du mat) :

Si vous voulez voir d’autres étrangetés, je vous laisse aller lire le menu de la pizzeria !

Bref… face à un écran géant où j’ai fixé, fascinée, les jeunes artistes de la Canto Pop actuelle se déhancher, nous avons attendu nos plats dans un suspens insoutenable.

Puis, c’est arrivé et je dois avouer avec un certain effroi… que c’était pas si mal. Il y avait du fromage partout : dans la croûte, sur le dessus, le dessous… une marée de fromage (là encore mes ancêtres gruyériens me renieraient s’ils savaient que je considère cela comme du fromage, mais je vis dangereusement…). Même l’ajout du sucre (!!) sur la deuxième pizza était bon. On a tout fini.

Cependant, mon taux de cholestérol a grimpé d’un coup et mes artères se sont bouchées. Je pense que mon généraliste désapprouverait l’expérience !

27 septembre – Bien choisir son fleuriste

Choisir son fleuriste sur ses capacités de composition de bouquets ou sur la beauté de ses fleurs, c’est bien…

Mais il ne faut pas oublier non plus de vérifier quelles sont ses lectures… histoire d’éviter de rompre un moment romantique.

19 septembre – Cat café

Je me lève samedi matin avec une idée en-tête : j’ai envie de visiter un cat café. Le concept est courant à Hong Kong. Dans les étages d’immeubles se cachent souvent des cafés thématiques : lapins, corgys, caniches ou chats… il est possible d’aller boire un verre en câlinant les mignonnes bébêtes !

Le cat café que nous choisissons se trouve à Tsim Sha Tsui et accueille des chats qui attendent d’être placés. Ainsi, dans un décor feutré, nous pouvons nous asseoir et admirer les félins. Tout est fait pour eux : perchoirs en hauteur, escaliers où se balader, jeux en tous genre… etc. Et ils dorment, sautillent ou jouent selon leurs humeurs.

Personnellement, je m’en donne à cœur joie et je gratouille les oreilles et les joues des félins qui passent près de moi en poussant des petits cris gagas. J’en ressors ragaillardie.

07 septembre – Dangerous hot pot

Samedi dernier, alors que je mange dans un hot pot avec des amis, je saisis une feuille de tofu (appelée tofu skin dans le jargon) que je trempe dans le bouillon.

En attendant qu’elle cuise, je tourne les yeux sur la salle. L’endroit est typique : tout est en chinois. On y mange sur de grandes tables dans lesquelles sont insérées une plaque électrique. Des réchauds frémissent aux quatre coins de la salle. Nous avons commandé des boulettes de poisson, des tranches de viande de la salade, du tofu, des champignons, etc. que nous mettons uns à uns dans le bouillon. Une patte de poulet flotte au milieu du mélange.

La cruelle peau de tofu

Derrière moi, une grande TV passe les résultats du Loto. Des clients boivent bruyamment de grandes bouteilles de bière.

Une fois ma feuille de tofu prête, je ne réfléchis pas une seconde. Je la porte immédiatement à ma bouche. Mais elle est si chaude que je me brûle.

4 jours plus tard, une charmante petite croûte orne ma lèvre…

Entre ça et mes jambes bleues et griffées, c’est la semaine du glamour.

21 août – To do list

Pour pimenter mon automne, j’ai acheté un poster à gratter chez Lion’s rock press.

Celui-ci comprend une to do list de 100 activités à faire à Hong Kong, telles qu’aller faire du cerf-volant, brûler de l’encens au monastère de Po Lin ou voir les dauphins roses.

Si je me réjouis de refaire certaines activités déjà réalisées, je suis très impatiente de tester le reste!

Je vous raconterai.