11 octobre – La course du dragon roi

Dimanche, au hasard de nos pérégrinations, nous arrivons sur la jetée de Shau Kei Wan. Une foule est agglutinée contre les barrières et une femme parle dans un micro. Son discours est entrecoupé de chansons traditionnelles chinoises. Il s’agit du Dragon King Dragon Boat Competition.

Pour l’occasion, des dizaines d’équipes s’affrontent sur des pirogues très fines, mesurant environ 15 mètres de long et construites à base de bambou. L’avant du bateau est orné d’une tête de dragon.

Sur chaque embarcation, un homme tape sur un tambour à l’avant. Il donne le rythme tandis que les rameurs plongent leurs pagaies dans l’eau à toute vitesse. A l’arrière, un homme s’occupe d’orienter le bateau avec une grande pagaie.

Quatre à quatre les équipes se font face. A coté de moi, un papy enthousiaste me donne quelques explications techniques.

Entre le bruit des tambours, des sifflets, des cris, je suis transportée et j’observe tous ces sportifs et sportives se démener sur les eaux du port avec des jonques en arrière fond.

03 octobre – Burp…

Je marche dans un centre commercial quand une jeune femme magnifique me dépasse. C’est alors que je l’entends : un rot bruyant et pas du tout contenu qu’elle lâche en toute nonchalance. Je sursaute en la regardant du coin de l’oeil.

Si à Hong Kong ca n’est pas aussi courant qu’en Chine continentale, cela arrive. Et ce n’est pas inhabituel. Mais j’ai beau savoir que c’est normal, que ça n’est pas impoli ici, cela me surprend toujours.

28 septembre – Synchronicité

Un ami nous explique qu’il a appelé son chat Wawa, pour pallier à ses éléments faibles dans la médecine chinoise.

Le principe étant relativement complexe, je vous le résume très grosso modo. Je ne saurais faire autrement.

Le corps et l’univers sont composés de cinq éléments (eau, feu, bois, terre et métal). Chacun de ces éléments possède des propriétés caractéristiques. D’après Passeport Santé: « Les excès ou les carences d’un élément quelconque affecteront d’abord l’organe et les constituants de la sphère à laquelle il est associé, avant de se répercuter sur d’autres sphères ou d’autres Organes. Par exemple, dans la sphère du Bois, trop de Vent ou de Saveur acide affectera les muscles; trop de colère empêchera le Foie de remplir correctement ses fonctions. Dans la sphère de l’Eau, un hiver anormalement doux, où il manque de Froid et où les pluies abondent, entraînera des douleurs dans les os, les Reins et les genoux… »

J’explique donc à notre ami que mon médecin chinois m’avait dit que je manquais de feu. Là il me dit : si tu as un animal domestique, il faut donc l’appeler Fire.

J’écarquille les yeux. C’est déjà le nom de notre hamster !

21 septembre – Pelote de laine

Mon ami Anson me raconte ses péripéties amoureuses et je l’écoute avec une fascination curieuse. Ce soir, alors que nous buvons un café, il me dit avoir rencontré une fille. Qu’il l’aime beaucoup et voudrait sortir avec elle. « Du coup, je lui tricote un chandail… », me dit-il.

J’ouvre grand les yeux. Un chandail? « Eh bien oui, continue-t-il… si je veux lui demander de sortir avec moi, il faut que je lui offre un cadeau. C’est obligatoire ici. Du coup, je lui en fabrique un moi-même. C’est plus personnel. »

Même si je trouve étrange de devoir offrir d’office un cadeau à quelqu’un pour débuter une relation, je trouve le geste absolument adorable.

Mais, je me demande malgré tout ce que l’heureuse élue va faire d’un chandail en laine à Hong Kong en septembre alors qu’il fait 35 degrés dehors.

13 septembre – Sous la lune

Nous sommes assis dans un parc près de Sai Wan Ho. Vers vingt et une heure, la foule se densifie. Tous les Hongkongais se pressent sur l’herbe, suspendant des lanternes aux arbres au dessus d’eux et mangeant des mooncakes en riant. L’ambiance est conviviale.

Certains ados sont allongés sur l’herbe et gloussent en regardant leur téléphone. Les jeunes enfants courent dans tous les sens, surexcités, agitant des bâtonnets lumineux au dessus de leur tête. Des amoureux se prennent en photo entourés de loupiottes scintillantes. Hong Kong devient magique.

Le festival de la mi-automne est ma fête préférée, à Hong Kong !