19 avril – Les salines de Hong Kong

Hier, nous sommes partis à la découverte d’un lieu qu’on ne connaissait pas à Hong Kong : l’île de Yim Tin Tsai qui a la particularité d’abriter des vestiges coloniaux dont une église datant de 1800 ainsi que des salines !

Colonisée par une famille Hakka répondant au nom de Chan, au 19ème siècle, elle permit à sa population de vivre du commerce du sel.  Puis, aux alentours de 1860, un missionnaire élut domicile sur l’île, les convertissant au christianisme. Il fut efficace, puisqu’en 1875, tous les villageois de l’île furent baptisés. En 1879, une chapelle a été érigée par Joseph Freinademetz, un prêtre autrichien, qui fut canonisé en 2003…

Aujourd’hui, après une longue période où l’île fut totalement déserte, elle se repeuple très doucement et les marais salants sont revitalisés! 

Nous avons arpenté l’île de long en large, discuté avec une paysanne qui nous a vendu des salades, admiré des vestiges historiques… à une petite heure de la maison.

Après deux ans et demi d’explorations en tous genres, il y a encore des lieux qu’on ne connaît pas dans ce tout petit territoire de 1104 kilomètres carrés… ce qui est l’équivalent du canton d’Uri en Suisse. A titre personnel, cela m’étonne toujours. Je me demande si – en explorant un petit canton en Suisse – je pourrais être tout aussi surprise? Peut-être que oui?

N’empêche qu’Hong Kong est un endroit d’une richesse inimaginable… et cela la rend magique !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.