27 mars – A la découverte de la cuisine hakka

Il y a quelques temps, l’auteur et artiste Christine Cappio, que j’ai eu l’honneur d’interviewer l’année dernière, m’envoie un reportage en cantonais dans lequel elle apparaît.

Dans celui-ci elle parle de cuisine hakka et l’estomac sur patte que je suis a la curiosité  immédiatement piquée au vif.

Ni une ni deux, avec ma fine équipe de gastronomes (aka Nicolas, Fanny, Estelle et Kelly), nous décidons de partir en excursion culinaire.

Nous louons des vélos à Tai Wai… remontons le bord de la Shing Mun River jusqu’à Tai Po et continuons jusqu’à Tai Mei Tuk, un petit village dont le nom signifie « la toute fin… » – un nom idéal pour terminer notre excursion.

L’endroit est féérique : vélos de partout, pédalos, paddles, kayak… c’est un endroit idéal pour se couper de la ville le temps d’un weekend.

Ce qui nous amène à Tai Mei Tuk, c’est un restaurant hakka que m’a recommandé Christine et dans lequel je veux absolument tester deux plats qu’elle mentionne dans le reportage : le yim gok gai et le mui choy kau yok, deux recettes emblématiques de la cuisine hakka.

Le premier est un poulet mariné et cuit dans une croûte de sel tandis que le deuxième est du porc, fondant à souhait, aux graines de moutarde… un pur pur délice! Nous testons également une sorte de nouille avec une sauce brune… dont je ne sais pas le nom (l’intégralité du menu était en chinois), des aubergines marinées et un riz sauté divin. Je ressors de ce repas, absolument conquise par la cuisine hakka!

Après avoir admiré le magnifique réservoir de Plover Cove, nous rendons les vélos à Tai Mei Tuk… heureusement car nous pouvons à peine marcher après ce repas de roi… et la balade de 20 kilomètres a eu raison de nos mollets. (On est sportifs ou on ne l’est pas… et je ne suis pas une grande sportive, hahaha). Et nous rentrons à la maison, repus et heureux.

Pour tous ceux vivant à Hong Kong, c’est une balade que je vous recommande chaudement et donc voici les adresses :

  • Pour louer les vélos – Freshabike – bonne adresse, 100HKD la journée, avec des vélos de qualité et de bonnes tailles même pour les grandes perches de plus de 1m80. – Conseil : ne pas partir trop tard. La piste cyclable devient vite infréquentable plus l’après-midi avance…
  • Pour déguster de la cuisine hakka :
    • Bibi hakka cuisine
    • ou ce restaurant là, dont je ne sais pas le nom occidental : 合益客家菜館

3 réflexions au sujet de « 27 mars – A la découverte de la cuisine hakka »

  1. Je ne peux pas voir la vidéo… ça marque « bloqué dans votre pays pour des raisons de droits d’auteur »… mais grâce à ton récit je me suis fait un petit film dans ma tête de votre journée… ça compense…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.