21 février – Les hasards des lapins posés

Samedi matin, nous nous sommes levés aux aurores pour aller randonner avec notre ami Ian.

Ian, je l’ai rencontré en 2019 un peu par hasard. A cette époque, mon amie Anita voulait davantage randonner et elle avait trouvé sur un réseau social un groupe de randonneurs, dont Ian était le responsable. Régulièrement, celui-ci organisait des excursions pour ceux qui étaient disponibles et motivés.

Un jour, Ian leur avait proposé de randonner au Cap d’Aguilar, et elle-seule pouvait s’y rendre. N’y étant jamais allée au préalable et ne voulant pas randonner seule avec un inconnu, elle m’avait suggéré de l’accompagner. Le matin de la randonnée, j’avais donc chaussé mes baskets, pris une bouteille d’eau et m’était rendue au lieu de rendez-vous pour retrouver Ian et Anita… Si Ian était bien présent et à l’heure, Anita n’est jamais venue et je me suis retrouvée un peu malgré moi à randonner… seule avec un inconnu! Mais Ian est adorable et nous sommes devenus très bons amis !

Depuis, régulièrement, et quand les mesures nous le permettent, il organise des randonnées et  Nicolas et moi nous joignons à lui. Il nous a fait découvrir des endroits sublimes, nous a permis de nous dépasser et d’explorer une grande partie des Nouveaux Territoires. Au fil des mois, notre groupe de randonnées s’est diversifié et ça a été un excellent moyen de sociabiliser et faire de nouvelles rencontres.

Ian est un Hongkongais d’environ cinquante ans, avec une coupe en brosse et qui porte toujours un pull aux manches longues, qu’il fasse 15 degrés ou 37 degrés. Il est extrêmement sportif et doit souvent nous attendre lorsque nous l’accompagnons. Chaque matin, avant d’aller au travail, il va faire une petite hike. Les weekends, il fait environ 4 randonnées. Il connait Hong Kong comme sa poche et est d’une gentillesse à toutes épreuves.

Hyper fan de cailloux, il peut passer des heures à les photographier… puis, pour faire plaisir à ses amis, il charge son sac à dos de jolis rochers pour ensuite les offrir ! A la maison, je dois déjà avoir une dizaine de pierres qu’il m’a rapportées de ses périples.

Bref, ce jour de novembre, lorsqu’Anita m’a plantée… et laissé randonner avec Ian, j’étais plutôt fâchée. Je trouvais que c’était relativement gonflé de sa part, de me laisser partir randonner seule avec un inconnu, alors que c’est ce qu’elle voulait éviter.

Mais avec le recul, c’est un beau cadeau qu’elle m’a fait, puisqu’elle m’a permis de rencontrer l’un de nos excellents amis ici…

3 réflexions au sujet de « 21 février – Les hasards des lapins posés »

  1. Ping : 21 février – Les hasards des lapins posés - Les Blogueuses

Répondre à Karine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.