Chronique d’un week-end ordinaire #2 – Fanling

Ce matin, après s’être réveillés plutôt tardivement, nous avons décidé d’aller explorer une partie de Hong Kong que nous ne connaissions pas encore : Fanling. Ni une ni deux, on a mis nos masques, pris nos appareils photos, mon parapluie (pour l’ombre) et on s’est mis en route…

Hong Kong étant très petite, l’expédition s’est avérée plutôt facile même si le village en question ne se trouve qu’à 15 minutes en voiture de la Chine. Nous avons sauté dans la ligne bleue… et après une petite demi-heure de métro, nous sommes arrivés dans cette petite bourgade.

En sortant de la station, on s’est immédiatement dirigés vers un temple, appelé Fung Ying Seen Koon, un temple taoïste situé juste à la sortie du métro. Le temple en question est un centre taoïste fondé en 1929 et je dois avouer que l’endroit est absolument sublime : piliers colorés, toit orangé, statues, peintures, sculptures. Peu importe où l’on regarde, c’est beau. Très fréquenté, de nombreux fidèles y agitaient des bâtons d’encens, faisaient des prières ou venaient amener des offrandes pour les défunts.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite on a marché jusqu’au village muré de Fanling Wai, construit par le clan Pang au 16e siècle pour protéger les villageois des attaques de pirates et des bandits qui sévissaient dans la région à cette époque. Ce qui est fou, c’est que le village est encore habité par les descendants du clan, et a gardé son architecture typique de l’époque : ses ruelles ultra serrées et sombres, ses tours de guets, sa porte fortifiée, ses murs en brique. On a pu y entrer et s’y promener. Devant le village se trouve également trois canons et un petit canal, rendant le tout très pittoresque. On peut également voir un hall ancestral, avec de belles peintures et un study hall, qui servit d’école jusqu’en 1960.

En marchant vers le village, on s’est arrêté dans une sorte de petite guinguette où on a bu un thé. Dans l’arrière-salle, une partie de mah-jong clandestine avait lieu.

Puis, nous avons traîné dans un des plus jolis parcs que j’ai pu voir : petit lac, cascade, grues colorées nichant dans les arbres, bâtiments traditionnels… et le clou du spectacle : l’éclipse solaire qui a eu lieu à 16h… Comme nous n’avions pas de lunettes, quelques observateurs férus d’astronomie nous ont prêté les leurs, nous permettant ainsi de la voir !

L'éclipse solaire du 21 juin 2020

L’éclipse solaire du 21 juin 2020

Une belle journée sous le signe des découvertes et de la transpiration excessive sous le masque !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.