Vivre avec un masque #2

La belle série de photo de Nicolas (https://www.instagram.com/nyoakim/)

La belle série de photo de Nicolas (https://www.instagram.com/nyoakim/)

Depuis quelques jours, une ambiance étrange flotte sur Hong-Kong. Les écoles et les universités sont fermées jusqu’au 03 mars prochain… Un grand nombre d’entreprise favorisent le home-office ou organisent des tournus pour que le moins d’employés possible ne se croisent… les transports publics sont vides et toute la ville sort équipée d’un petit masque bleu, vert ou rose.

De mon côté, la majorité de mes cours ont été annulés. Mes élèves sont soit partis à l’étranger, le temps du congé scolaire, soit ne souhaitent pas sortir de chez eux. C’est le cas de mon élève J. à qui je donne désormais des cours par Skype. « Je n’ai pas assez de masques, me disait-elle. J’évite donc de sortir un maximum… ». Mes journées s’organisent donc différemment. J’ai encore un élève « in real life », à qui je donne cours avec mon masque. Sinon, je passe plus de temps seule, mes amis ne souhaitant pas non plus aller dans des cafés ou sortir. Tout me semble donc plus ralenti. Tous restent dedans, cuisinent à la maison… ce qui est assez inhabituel dans une ville telle que Hong-Kong. Les gens sont prudents et je ne peux pas les blâmer. Les souvenirs du SRAS de 2003 remontent dans les mémoires.

Mais parallèlement, la ville grouille. Des files d’attente immenses se forment devant les pharmacies en quête de masques. Mon ami I. a fait la queue de 4h15 du matin jusqu’à 8h pour recevoir son petit paquet. Certains magasins font monter les prix et se permettent de vendre des boîtes dix fois le prix… Et puis, les informations vont et viennent. Difficile de savoir si ce sont des rumeurs ou non.

Dernièrement, après le riz, c’est le papier toilettes qui se met à manquer. J’ai fait 4 supermarchés aujourd’hui… sans succès. Papier toilettes, produits ménagers en tout genre, produits secs… les rayons sont vides. C’est une analyse en direct de ce que les Hongkongais consomment ou non. Dans les magasins ne restent que des chocolats, des chips, des cornflakes, du vin (pour oublier), et quelques produits occidentaux comme les sauces Buittoni ! Le reste… tout est parti. Les gens font des stocks. Ce n’est pas inhabituel. Avant Mangkhut, c’était pareil.

D’après cet article, une vendeuse de la chaîne de supermarché Wellcome aurait déclaré qu’après avoir réapprovisionné les étagères avec du riz mardi soir, tout serait parti après 30 minutes seulement, à l’ouverture du magasin, à 7 heures du matin.

D’après mon ami J. ce n’est pas une pénurie… ce sont les rumeurs qui fleurissent sur WhatsApp, et qui poussent les gens à se ruer dans les magasins. Malgré tout, je trouve ceci un peu stressant. Ça ne m’est jamais arrivé avant et je découvre un peu les aléas d’une vie moins calme qu’en Suisse. J’ai fini personnellement par faire quelques réserves et ai dû me résigner à acheter des serviettes à cocktail en guise de papier toilettes ! (Quel chic !)

Après, je vous rassure : fruits, légumes, produits frais… tout ceci est accessible sans problème ! Notre frigo est plein de carottes, d’oignons, de courge, de pak choi et autres petits délices.

A part ça, la vie suit son cours. On surveille attentivement ce que disent les médias. Il n’y a que vingt-et-un cas sur Hong-Kong. C’est moins qu’en Europe. Mais la population se protège. Et ils ont raison. Mieux vaut prévenir que guérir!

6 réflexions au sujet de « Vivre avec un masque #2 »

  1. Bonjour,
    J’allais justement prendre de vos nouvelles pour savoir comment ça ce passait.
    Ben j’ai la réponse et ma foi y’a plus que la philosophie pour vous venir en aide, je constate que vous en avez une bonne réserve. Il est vrai qu’en Asie vous au plus près 😊pour la mettre en pratique. Je pense tous les jours à vous en suivant l’actualité.
    Partout dans le monde il se passe un tas d’événements captivant au niveau géopolitique.
    Bon courage ! Je vous embrasse. Jacqueline

    Aimé par 1 personne

  2. Au Japon aussi les gens portent plus de masques de d’habitude et on ressent les ruptures de stock de magasins. Vendredi dernier j’avais été a la pharmacie pour acheter des masques, je suis arrivée 30 min après l’ouverture et le rayon était quasiment vide. Sur Amazon j’ai vu des boites de masques se vendre a 1000 euros ! Une honte de profiter de la sorte.
    Je n’aime pas porter de masques, ça me gêne trop avec mon « grand » nez, mais la ça fait 2 semaines que j’en mets systématiquement pour sortir et notamment prendre le train.
    Prends soin de toi ! 🙂

    J'aime

    • Merci pour ton commentaire :-)!!!
      Le port du masque est véritablement quelque chose de systématique en cas de maladie en Asie, ce qui n’est pas la norme en Europe. J’aime bien cette idée de protéger les autres… c’est tellement respectueux!
      Ici aussi il y a des pharmacies qui profitent de la situation et qui vendent des masques à des prix faramineux, voire malhonnêtes… il y a même un site qui les répertorie en guise de Shame Wall!
      Haha, moi le masque ne me gêne pas trop. Je me suis habituée… (même s’il fait une de ces chaleurs là-dessous). Mais c’est Nicolas qui déteste ça. Avec les lunettes, cela fait de la buée!
      Take care également!

      J'aime

  3. Ping : Deux ans à Hong Kong | Deux Suisses à Hong Kong

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.