What’s your name?

J’ai un nom chinois ! 😊

Pendant mon cours de cantonais, mon professeur m’a donné un nom chinois ! En se basant sur la sonorité de mon prénom (Karine – prononcé à la française, et non à l’anglaise), il a réfléchi, recherché, puis décidé que mon nom chinois serait Ka Wan Lei, ce qui littéralement signifie Cloud Lady ! J’étais trop contente! C’est joli, poétique et ça me rappelle le temps où – à l’école – l’annotation principale de mon carnet était : Karine est dans les nuages! Bref, le prof n’aurait pas pu mieux tomber !

Il faut savoir qu’en Chine, ce n’est pas aussi simple qu’en Europe concernant les prénoms. Si, chez nous, les parents nous choisissent un prénom que nous garderons toute notre vie, couplé à notre nom de famille qui se passe de générations en générations, ce n’est pas pareil de l’autre côté du globe ! Ici, non seulement, ils ont leur nom chinois (incluant un prénom et un nom de famille, qui en général a une très jolie signification), et ils ont un nom occidental, qu’ils se choisissent eux-mêmes et qu’ils peuvent changer à gogo.

Nous avons par exemple rencontré des Pearl, Rainbow, Rain, Purple, Kéké, Gigi, Bon ou encore Flower ! C’est parfois très surprenant, surtout dans le monde professionnel !

Mais voici l’explication en détail :

  • Les noms de famille chinois :

Généralement, les chinois ont un nom de famille, qu’on dit toujours en premier (pas comme en Europe). Ces noms de famille ne sont pas très variés. 85% des chinois se partageraient une centaine de noms de famille différents. Ce qui explique pourquoi on a toujours l’impression de ne croiser que des Wong, des Lau, des Zhang, des Chen, etc.. C’est le cas! Les noms de famille Wang, Li et Zhang couvriraient même 20% de la population chinoise au total…! Ça en fait du monde !

Bon, ok, mais comment ça se fait ? Eh bien si on remonte à l’époque des premières dynasties chinoises : seules les familles nobles portaient un nom de familles. Leurs sujets portaient donc – par affiliation – les noms de leurs « maîtres » – et ces noms indiquaient simplement la région dont ils étaient originaires. Ainsi, la famille Wu vient de la région… Wu ! Simple non ? (D’ailleurs ce n’est pas très différent de ma famille qui s’appelle Pasquier et qui vient… du Pâquier !).

Ensuite, quand l’ethnie Han colonisa la Chine (entre 206 avant JC. Et 220 après JC), elle amena ses propres noms – et ils étaient peu nombreux (environ 500 semblerait-il). L’ethnie Han est désormais majoritaire en Chine, puisqu’elle constitue 92% de la population chinoise ! Les autres ethnies s’intégrèrent lentement à la culture Han, adoptant leur écriture (celle qu’on connaît), leurs us et coutumes (manger avec des baguettes par exemple), leurs sciences (la médecine chinoise, l’astrologie…), et… leurs 500 noms de famille ! D’après ce blog, il y aurait donc « 92,8 millions de Wang (un nom qui vient du mot « roi »), 92 millions de Li […], 87,5 millions de Zhang ».

Aujourd’hui on compterait environ 3050 noms de famille en Chine, d’après ce blog,  « mais 87% des Hans qui représentent 96% de la population utilise environ une centaine de noms de famille. »  Ça n’est pas énorme pour un peuple de plus d’un milliard d’âmes.

En se mariant, une femme chinoise gardera son nom de jeune fille – mais, à Hong-Kong, elle peut si elle le souhaite, faire figurer le nom de son mari devant son nom sur le passeport par exemple.

  • Les prénoms chinois :

Concernant les prénoms, c’est un peu plus compliqué. Ce sont les parents qui choisissent un prénom pour leur enfant (comme chez nous), mais, ils ne vont pas choisir uniquement ce qui leur plaît, ou s’inspirer des personnages de la dernière série en vogue, non…

Les prénoms chinois sont choisis avec soin, en faisant attention à la sonorité du nom, à l’association des caractères (puisque chaque idéogramme signifie quelque chose) et à l’histoire de la famille. En effet, en Chine, contrairement à l’Europe, ça ne se fait pas trop de nommer un enfant directement d’après un membre de la famille. En effet, si on s’appelle comme son grand-père et qu’on agit mal, on pourrait lui faire perdre la face… on préfère donc donner à un enfant un nom unique, dessiné tout spécialement pour lui.

Ensuite, dans certaines familles, on peut ajouter dans le prénom un idéogramme symbolisant la génération en cours. Ainsi, un enfant ainsi que tous ses cousins pourraient partager un même idéogramme au sein du nom. De plus, un prénom n’est pas simplement un prénom. C’est un symbole concernant la future vie de l’enfant. Le choix du nom est donc extrêmement important. Certains parents payeraient même jusqu’à 3000CHF pour avoir les conseils d’un maître feng-shui les aidant à trouver un nom à la fois original et de bon augure pour leur enfant.

  • Les prénoms occidentaux :

Et ensuite, les chinois, pour se faciliter la tâche se choisissent un nom occidental. C’est plus simple à écrire à l’international et cela facilite les relations avec les étrangers.

A Hong-Kong, c’est le passé colonial britannique qui a lancé cette coutume – et il est donc commun d’avoir un nom occidental que les hongkongais utilisent au travail ou entre amis, tandis qu’à la maison, ils répondent souvent à leur nom chinois. En Chine, la coutume est moins fréquente même si elle existe – surtout quand la personne travaille ou étudie à l’étranger.

Mais alors – comment ces prénoms occidentaux sont-ils donnés ? D’après cet article du South Morning China Post , « les parents de la classe supérieure et issus de l’éducation occidentale donnent généralement à leurs enfants des noms anglais à la naissance. » Mais d’autres personnes se voient attribuer un nom par leurs enseignants – cette coutume venant de la période coloniale : les enseignants anglais avaient parfois de la peine à se rappeler des prénoms de leurs étudiants et les « européanisaient donc… »… je ne ferai pas de commentaires même si je n’en pense pas moins. 

Dernière option : le principal intéressé se choisit lui-même un nom en fonction de ses envies ou en fonction de la similarité avec son nom chinois. Si une personne a une syllabe en Ki, dans son prénom, elle pourrait choisir le prénom Kitty. Certaines personnes choisissent parfois leur nom en fonction de la signification de l’un de leur idéogramme… ce qui expliquerait pourquoi certaines personnes s’appellent Sky, River ou Rainbow ! Puis, dernière possibilité : choisir un mot relié à quelque chose qu’on aime bien ou qui sonnerait « classe ». On peut donc rencontrer des gens s’appelant Rolex, Prada, Cookie, ou Sugar ou même des choses encore plus originales telles que Soufflé, Arial, Focus, Hippo ou encore Kinky (Plus d’exemples étranges ici!). Mais il y en a d’autre qui choisissent des noms plus classiques comme Nathalie, Marie ou Christian.

Ces noms ne sont pas officiels et peuvent donc changer au fil du temps. Notre copine Cherry a dernièrement changé de prénom… désormais elle s’appelle Diana, ce qui me perturbe car je ne sais plus comment je dois l’appeler.

Voilà… tout simple, non ? 😊

Vous aussi vous voulez un prénom chinois ? Ce site pourra peut-être vous aider : https://www.mandarintools.com/chinesename.html

2 réflexions au sujet de « What’s your name? »

  1. Ping : Un an à Hong Kong! | Deux Suisses à Hong Kong

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.