Aventure culinaire#5 – La soupe de serpents

En hiver, pour renforcer son système immunitaire, il y a une recette magique : la soupe de serpents ! Eh oui, dans la classification chinoise des aliments, le serpent est un aliment chaud ! Ça se mange donc en hiver, quand les températures sont au plus bas! (NB : on parle ici de 15 degrés… aucune comparaison avec nos hivers suisses !).

Je ne pouvais donc pas laisser passer cette opportunité ! Avec L., après 2-3 recherches sur Internet, nous avons donc décidé de nous rendre dans un petit restaurant situé au cœur de Causeway Bay. Nous avions le choix entre deux types de restaurants : le resto classique, où le serpent est tué et préparé en arrière cuisine, discrètement. Et le resto « show-off » : vous mangez entouré de vivarium ou de boîtes en bois dans lesquelles les serpents attendent, vivants, d’être mangés… On a choisi la version soft !

Le resto était dépaysant en soi. Rien n’était écrit en alphabet latin… aucun touriste à l’horizon. Juste des Hongkongais, bien décidés à combattre la grippe ! Du coup, armée de mes quelques mots de cantonais, j’ai demandé une table, puis commandé une soupe de serpent (« Se gang » pour les intimes). Yaht woun se gang… un bol de soupe de serpent ! Je ne sais pas si mon accent était juste mais le serveur m’a comprise et nous a apporté ce fameux met d’exception dans la culture chinoise. En effet, sous la dynastie Qing, la soupe au serpent était considérée comme un plat de haut rang  et réservée à certaines classes supérieures de la société, en raison de sa préparation complexe. Actuellement, c’est plutôt populaire et ce n’est pas cher, puisque le tout (boissons, riz, légumes, saucisse de foie de canard en accompagnement, etc.) nous est revenu à une 90HKD, soit environ 11CHF!

(Dans le genre expérience culinaire, la saucisse de foie de canard était aussi toute une aventure en soi… le goût est fort, dense… moi qui ne suis pas une grande fan des viandes de chasses, fortes en goût, c’était un peu trop pour moi).

Et alors, cette soupe de serpent? Eh bien, le serpent en soi, c’est bon. C’est une viande blanche, plutôt consistante – ressemblant à du poulet. Je me serais personnellement attendue à une texture plus proche du poisson, mais non ! La soupe, par contre, était étrange : très dense, comme de la gelée, très salée, avec des champignons, la chair de serpent flottant ça et là – et des morceaux de pain séchés (comme le pain libanais grillé qu’on rajoute dans le fattouche). J’ai appris par la suite que de la fécule de maïs était ajoutée au mélange pour lui donner cette épaisseur. Mais personnellement, je ne suis pas fan. Une copine m’a dit en avoir mangé une plus liquide. Il faudra donc que je teste d’autres recettes, pour voir si je préfère. Nicolas, de son côté, en a mangé près de son travail et il a tellement aimé qu’il en a recommandé…

Il paraît que pour cuisiner une bonne soupe de serpents, il faut mélanger deux espèces. Traditionnellement, c’est le serpent d’eau, le python, le cobra, le krait rayé ou le serpent indo-chinois qui sont utilisés. De mon côté, je n’ai absolument aucune idée du type de serpent que nous avons mangé.

Il paraîtrait aussi qu’on peut manger d’autres mets délicats dans ce type de restaurants, comme la bile de serpent, qui donnerait un coup de fouet aux courageux, ou encore certaines préparations à base de vessie de serpents (qui seraient par contre dangereuse pour les jeunes personnes).

Si vous êtes tentés par ce plat original, faites vites. A Hong-Kong, les restaurants spécialisés disparaissent malheureusement peu à peu. En effet, c’est compliqué pour les propriétaires de trouver un successeur. C’est un métier dangereux, qui nécessite de manipuler des serpents venimeux, les loyers sont exorbitants et de ce fait, les salaires ne sont pas toujours très bons.

Pour en savoir plus : https://blog.courrierinternational.com/entre-montagnes-et-mers/2016/11/17/une-soupe-de-serpent-pour-larrivee-du-froid/

2 réflexions au sujet de « Aventure culinaire#5 – La soupe de serpents »

  1. Je viens de voir un reportage (Échappées Belles) où le reporter visitait une échoppe assez dépaysante où on ne faisait que de la soupe de serpent. Il a eu l’air de trouver ça bon. Il a testé également la bile. perso, rien que la proximité de tous ces serpents me ferait apprécier le McDo! 😂😂

    Aimé par 1 personne

    • Je l’ai vu aussi! Un très chouette reportage, d’ailleurs, plutôt représentatif de la ville et le présentateur est trop sympa! (D’ailleurs à ce sujet, j’habite juste à côté des sorcières à qui il a parlé, haha!).
      J’ai beaucoup ri pendant l’épisode sur la soupe de serpent. C’était le même genre si ce n’est que je n’ai pas osé aller dans un resto pleins de serpents vivants autour de moi. On a choisi la version douce!!
      Et je n’ai pas testé la bile non plus. Franchement, je ne sais pas si je le ferai un jour.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.