Les préparatifs pour le Chinese New Year

La semaine prochaine, nous fêterons le Nouvel-An chinois : les 05, 06 et 07 février ! J’écrirai un article sur la manière dont se dérouleront les festivités, puisque nous restons à Hong-Kong pour célébrer ce cap ! Mais dans cet article, je vous parlerai tout d’abord de ce qu’est le Nouvel-An chinois, ce que cela implique dans la vie de tous les jours… et les deux aventures auxquelles nous avons fait face dans ces préparatifs!

Bon, tout d’abord, il faut savoir que le Nouvel An chinois célèbre le passage à la Nouvelle année chinoise ou Nouvel an lunaire ! Le calendrier chinois se basant sur la lune (comme nous l’avons vu lors du Mid-Autumn Festival), la date varie d’année en année mais elle a toujours lieu approximativement entre la fin janvier et le début de février.

Cette année, nous allons donc passer en l’an 4717, si l’on compte selon la méthode de Sun Yatsen ! Eh oui, on a un peu d’avance sur vous ! 😉 Plus sérieusement, cela s’explique car l’année 1 est celle de la première année du règne de l’Empereur Huangdi, qui a vécu 2698 ans avant Jésus Christ (mais ce qui me laisse perplexe puisque 2698 + 2019 = 4987, il doit y avoir un truc et ça m’a l’air super compliqué…)! Et comme vous le savez chaque année est associée à un animal, ainsi qu’à un élément ! Cette année, nous entrons donc dans l’année du cochon de terre !

A Hong-Kong, on fête le Nouvel An pendant trois jours : le premier jour est dédié à la famille très proche, le deuxième à la famille plus élargie et la troisième aux amis, dixit un de mes amis hongkongais. Les chinois de Chine la célèbrent pendant sept jours et les Taïwanais, cinq jours ! Ces trois jours à Hong-Kong sont fériés et il paraît que c’est le seul moment de calme dans l’année : beaucoup de commerces sont fermés, de services publics ainsi que de restaurants… Beaucoup de gens rentrent également dans leurs familles ou partent en voyage, laissant le pays apparemment vide (ce qui me semble impossible mais nous verrons). J’avoue que je suis curieuse de savoir comment sera Hong-Kong sans la foule et la frénésie commerciale ! On nous a fortement déconseillés de voyager pendant cette période puisque c’est un gros moment de voyage pour les Chinois et les Hongkongais, saturant les aéroports, les gares et les routes et faisant terriblement gonfler les prix.

A l’heure actuelle, la ville tremble d’excitation : les décorations rouges et dorées fleurissent partout, de la musique traditionnelle est diffusée dans notre supermarché… et on peut voir apparaître de jolis petits magasins pop-up dans lesquelles on trouve décorations et divers matériels en tout genre pour passer le cap.

Les Lai See

Mais qui dit Nouvel-An chinois, dit choses à faire, à penser, à organiser. Et je n’y connais rien. Il faut donc tout apprendre ! Et la première chose que j’ai découverte ici… c’était les Lai See :  des enveloppes rouges traditionnelles. Les magasins vendant ces enveloppes fleurissent pour quelques semaines seulement, en en vendant avec des designs divers et variés. Il faudra alors remplir ces enveloppes rouges avec une somme d’argent que l’on donnera aux enfants, aux personnes célibataires, et aux personnes travaillant pour vous ou vous rendant des services (comme le gardien de l’immeuble, le coiffeur, les serveurs quand vous allez au resto, à ses employés si on est chef, etc.). Et avec cette tradition, les premiers problèmes : à qui doit-on donner des Lai see, combien doit-on mettre dans ces enveloppes et quand doit-on les distribuer ?

En gros, on n’est techniquement pas obligé de donner de Lai see à tout le monde, mais il ne faut pas non plus vexer quelqu’un en l’oubliant. Pour ce faire, il paraît qu’il faut toujours se balader – la semaine précédant le Chinese New Year, avec un petit tas d’enveloppes rouges, juste au cas où ! La somme d’argent contenue dans l’enveloppe devrait se terminer idéalement par un chiffre pair, puisque les cadeaux en argent impairs sont traditionnellement associés aux funérailles. Et bien sûr, ne contenant pas de chiffre 4!  Le montant peut varier de 20$ (l’équivalent de 2.50CHF) à… ce qu’on veut – souvent 100$ (soit environ 12CHF)! Nous avons personnellement consulté des sites de recommandations pour savoir combien donner – mais à nouveau, ces recommandations s’adressent-elles aux locaux ou aux étrangers, est-ce que la somme d’argent est liée au niveau de vie, doit-on donner un certain montant à certaines personnes et d’autres montants à d’autres ? Tout ceci reste encore un peu flou.

Lorsqu’on donne un Lai see à quelqu’un il faut le faire à deux mains, en disant l’une des formules suivantes :

  • “Sun nin fai lok!” : Bonne année!
  • “Gong hei fat choy! » : Je vous souhaite la bonne fortune!
  • “Sun tai gin hong!” : Je vous souhaite une bonne santé!
  • “Dai gat dai lei” : Je vous souhaite bonne chance et prospérité.

J’ai révisé et je sais désormais les deux premiers par cœur. Je suis donc prête pour distribuer mes petites enveloppes rouges.

Mon correspondant cantonais m’a dit de les distribuer la semaine du Nouvel An chinois. Je suivrai donc son conseil… et je vous raconterai comment cela s’est passé !

Les gâteaux du Nouvel An

Dans ma ferveur intégrative, j’ai décidé de me la jouer locale et de commander des gâteaux pour le Nouvel An ! C’est ma prof de cantonais qui m’a aidé à passer commande. Hier soir, j’ai donc pris mon courage à deux mains, fait preuve d’un peu de jugeote et suis allée les chercher. Ce n’était pas évident parce que les coupons étaient complètement écrits en chinois. Et là… stupeur : alors que ma prof m’a dit que 2 gâteaux étaient parfaits pour 4 personnes je me suis rendue compte qu’ils étaient énormes! Puis, en rentrant à la maison le soir, Nicolas m’annonce qu’on lui a offert un… gâteau du Nouvel An, haha! Nous nous retrouvons donc avec trois de ces gâteaux!

Ces gâteaux s’appellent des Nian Gao. Ce sont des gâteaux de riz confectionnés à partir de riz glutineux! Gao signifie gâteau (voilà E.N.F.I.N. un mot facile à retenir!), et ces gâteaux porteraient chance puisque le mot « gao » sonne comme « haut » en Chinois, et de ce fait, amènerait du succès à ceux qui en mangeraient! Avec trois gâteaux, on est plutôt bien partis.

Bref, voilà toute une aventure. Arrivera-t-on à les manger, tout en sachant que les pâtisseries chinoises ne sont pas mes préférées et qu’elles ne se conservent pas très longtemps? Nous allons goûter et nous verrons! Je suis un peu inquiète. La dernière fois que j’ai mangé un gâteau chinois, je l’ai mangé entièrement, me sentant ensuite affreusement lourde – puisque c’était un gâteau à partager en 8 parts, ladite pâtisserie faisant plus de 1000 calories la mini pièce !

S’organiser

Pour le reste, nous nous en sortirons ! Il s’agira juste d’un peu d’organisation mais cela sera intéressant de savoir comment est Hong-Kong lorsqu’elle se calme. Y a-t-il des restaurants ouverts ? Devons-nous faire des provisions pour trois jours ? Le défilé du Chinese New Year sera-t-il réellement dépeuplé ou y aura-t-il foule malgré tout ?

Tout un tas de choses que je me réjouis de découvrir en Live !

5 réflexions au sujet de « Les préparatifs pour le Chinese New Year »

  1. Pour les enveloppes rouges, il y a une tolérance pour les expatriés, les Hongkongais comprennent bien qu’on est un peu perdus avec cette tradition ! J’en donne surtout aux gardiens de mon immeuble, pour les remercier des services qu’ils nous rendent toute l’année et pour leur bonne humeur !
    Et oui Hong Kong est vraiment vide pendant le Nouvel An, surtout le premier jour. C’est idéal pour aller faire des randonnés, les usines de Shenzhen étant fermées il y a généralment une très bonne visibilité et 0 pollution. Bonne continuation à Hong Kong !

    Aimé par 1 personne

  2. J’adore te lire ! Humour et perplexité, découvertes et nouvelles expériences. Il est vrai que vous cumulez es difficultés avec une culture totalement différente, une langue difficile à assimiler et une « étiquette » à appréhender !! Bravo et bon Nouvel An !!
    Bisous
    Corinne

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.